Lutte contre la drogue : la caravane Oskimo Tour affûte ses armes

Le lancement de la 12e édition de la Caravane Oskimo Tour s’est tenu ce vendredi 12 avril 2019 à Ouagadougou. Cet événement qui vise la sensibilisation des populations sur les effets néfastes de la consommation de la drogue intègre cette année la lutte contre le terrorisme.


La caravane de sensibilisation sur les effets néfastes de la consommation de la drogue a été lancée ce jour en présence du ministre des affaires étrangères Alpha Barry, patron de la cérémonie et du ministre de la santé Léonie Claudine Lougue / Sorgho.Cette 12e édition est placée sous la présidence du ministre de la santé et se tiendra autour du thème : «Lutte contre la drogue, quel impact sur le terrorisme au Burkina Faso».
Des villes comme Koupela, Bobo Dioulasso, Tenkodogo,…seront parcourues par les caravaniers.
Pour le promoteur de l’évènement, Youssouf Sawadogo alias Oskimo, le choix de ce thème est en rapport avec le contexte du Burkina Faso. A ce propos, il a affirmé que “ de nos jours, beaucoup de jeunes sont dans un extrémisme violent pour faire du mal aux forces de sécurité et de défense”. C’est pourquoi, cette campagne de sensibilisation vise à changer les mentalités en faisant prendre conscience aux gens de toutes les dérives que l’usage de la drogue peut provoquer.
Pour la présidente de la cérémonie, ce lancement est un événement important qui mérite d’être accompagné.

Une vue des participants

“Ce lancement est un événement important pour notre pays…cela permettra non seulement de conscientiser les populations sur l’ampleur du terrorisme et l’extrémisme violent mais aussi, de susciter la franche et bonne collaboration des populations avec la police de proximité dans le but de bouter le terrorisme hors du Burkina Faso ” a précisé Léonie Claudine Lougue / Sorgho.

Une vue des autorités présentes

Elle a par ailleurs souligné que la consommation de la drogue est plus accrue chez les jeunes dont l’âge est compris entre 18 et 25 ans. Ce qui implique pour elle qu’un changement de comportement s’impose.“Je formule le vœu que cette caravane puisse être une véritable tribune de conscientisation et de changement de comportement au Burkina Faso ” a-t-elle ajouté.

Les caravaniers ont donc affûté leurs armes et dès ce lundi 15 avril, il seront à Koupela pour faire des “jeunes propres sans drogue” conformément à leur slogan.

Nourdine Conseibo
nconseibo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *