Projet de rélance des activités économiques des femmes rurales : Les bénéficiaires reçoivent du matériel

Le mercredi 17 février 2021, les bénéficiaires du projet de relance des activités économiques des femmes rurales à travers la pratique de l’apiculture moderne ont reçu du matériel pour le démarrage de leur activité. Ces matériels sont composés essentiellement de kit complet de ruche, d’une valeur d’environ 15 millions de francs CFA. Ce projet est financé par la Journée Mondiale de la Prière des Femme (JMPF).

L’Association Song-Taaba des Femmes Unies pour le Développement (ASFUD) a bénéficié du projet de relance des activités économiques des femmes rurales à travers la pratique de l’apiculture moderne. Ainsi, pour le démarrage de leur activité, l’association a procédé à la remise du matériel aux femmes bénéficiaires au siège de l’association sise à Tanghin Dassouri.

Ce sont au total 50 kits de ruche complet au profit de 30 femmes qui ont été offert pendant la cérémonie.

Une vue des différents dons

Selon la Président de l’association, Madame ROUAMBA W. Claire, l’Association Song-Taaba des Femmes Unies pour le Développement (ASFUD) est une association qui prône le développement des femmes sur tous les plans. Et ce, après avoir postulé à un appel à projet initié par la journée mondiale de la prière des femmes, que l’association a été retenue pour la relance des activités rémunératrice des femmes dans commune de Tanghin Dassouri et Komki Iplala.

« Nous sommes vraiment content pour le geste que l’association vient d’accomplir ce matin à travers le don des ruches. Nous en prendrons bien soin car, il nous sévira de gagne-pain. » a laissé entendre Yalpoudou Marie, une des bénéficiaires du matériel.

Des bénéficiaires posant fièrement devant leur kit de matériels

L’Association Song-taaba des Femmes Unies pour le Développement (ASFUD) pratique l’apiculture depuis plus de dix ans. Le présent projet est également une priorité des projets et activités des femmes de l’Association Song-Taaba des Femmes Unies et Développement (ASFUD) dans la lutte contre de l’insécurité alimentaire par la préservation des forêts villageoises à travers le renforcement de la conservation et la création d’activités de développement durable dans l’amélioration des conditions de vie des membres, celles de leurs familles respectives et par toutes les communautés des localités cibles.

Alex SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *