Dégradation des sols des sites miniers au Burkina : un symposium de scientifiques pour réfléchir sur la question

 Du 14 au 18 octobre 2019 se tient à Ouagadougou le Symposium international sur la science et la technologie (SIST) sur les thèmes suivants : Gestion valorisation des ressources naturelles et développement durable ; et Migrations internationales. Cette manifestation scientifique biennale réunit les scientifiques, les praticiens et les inventeurs pour partager leurs résultats et les progrès des recherches scientifiques et technologiques.

S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture de ce symposium, le représentant du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI), Urbain Ibrahim Coulibaly a affirmé que cette rencontre est un moment privilégié pour le comité scientifique de mener des réflexions en vue de résoudre des contraintes de développement de nos sociétés.

Selon Urbain Ibrahim Coulibaly, le thème de la valorisation des ressources naturelles et développement durable et les migrations internationales sont d’actualité au regard des drames humains que le phénomène migratoire occasionne. « Il appartient donc aux chercheurs de réfléchir sérieusement sur les différentes politiques de développement pour voir quelles sont les orientations qui peuvent être possibles pour inspirer nos gouvernants à adopter des meilleures politiques de développement », a-t-il soutenu.

Pour le Délégué général du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST), Roger Nebié, les résultats de cette rencontre permettront de relever de nombreux défis notamment dans le domaine minier où l’exploitation minière a entrainé une dégradation des sites miniers. En effet, l’utilisation des produits chimiques dans l’exploitation minière a considérablement dégradé les sols d’où la nécessité de mener des réflexions pour pouvoir trouver des solutions adéquates pour rétablir cet écosystème qui a été dégradé. Il faudra de ce fait selon le délégué général procéder après ces réflexions à la plantation d’arbres et à la bio remédiation des sols.

Bessy François SENI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *