Boko Haram: trois kamikazes tuent 30 personnes dans le nord-est du Nigeria

C’était dans le ville de Kondouga ce dimanche 16 juin 2019, alors que des dizaines de téléspectateurs étaient en train de suivre un match de football dans des vidéo-clubs, trois kamikazes du groupe terroriste Boko Haram déclenchent leurs charges explosives tuant 30 personnes et blessant 40 autres selon l’agence de secours locale.

Le groupe a repris ces activités terroristes de manière intensive ces derniers mois après avoir essuyé de lourdes pertes dans les années 2016 et 2017. En mai dernier, trois soldats nigérians avaient perdu la vie au cours d’un assaut lancé par Boko Haram sur une base militaire nigériane située dans la ville de Gajiganna.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *