FONA-DR : Le fonds pour permettre aux retraités et déflatés d’être productifs

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Clément Sawadogo, était dans la région du Centre-Sud précisément à Manga le vendredi 9 décembre 2017. Il a rencontré les travailleurs déflatés et les retraités avec qui il a échangé sur le Fonds national d’appuis aux travailleurs déflatés et retraités (FONA-DR).

Le bien-être des travailleurs déflatés et retraités burkinabè est une priorité pour les autorités burkinabè. C’est la raison pour laquelle elles ont créé le Fonds national d’appuis aux travailleurs déflatés et retraités (FONA-DR). Il s’agit d’un fonds créé en 2008 pour permettre aux personnes ayant quitté la vie active, de continuer à être des acteurs de production a confié le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Clément Sawadogo. Il renchérit : « le fonds apporte à chacun dans le domaine dans lequel il peut exceller l’appui nécessaire, afin qu’il puisse créer une activité productrice et continuer à se maintenir et être un agent de développement ». Il est destiné à la promotion socio-économique des travailleurs déflatés et retraités à travers la formation ; l’octroi direct ou indirect de prêt ; la valorisation de l’expertise et de l’expérience des retraités, en vue de la réduction du chômage et de la pauvreté au Burkina Faso a soutenu l’assistant du directeur général du FONA-DR, Armel Bouda. C’est donc pour faire connaitre le fond aux bénéficiaires que le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Clément Sawadogo s’est dans la région du Centre-Sud précisément à Manga le vendredi 8 décembre 2017. Il a rencontré les travailleurs déflatés et retraités avec qui il a échangé sur le fonds qui est créé pour leur venir en aide. Cette rencontre constitue un cadre de dialogue et de concertation autour des préoccupations des travailleurs déflatés et retraités a-t-il indiqué. C’est dans cette logique qu’il a échangé avec ces derniers sur les problèmes qu’ils rencontrent notamment pour ceux ayant trait à la pension. Il faut le rappeler le FONA-DR intervient sur tout le territoire national avec deux représentations à Ouagadougou et à Bobo Dioulasso. A en croire Armel Bouda les bénéficiaires de ce fonds sont non seulement les travailleurs ayant perdu leur emploi provenant des secteurs du public, du parapublic, privé ; mais aussi les travailleurs retraités provenant des secteurs publics y compris les magistrats et les militaires, les parapublics et les privés. Sont exclues des prestations du FONA-DR, les personnes ayant un antécédent de prêt non remboursé au FONA-DR ; les bénéficiant d’un emploi salarié ; les personnes ayant moins de 21 ans ; et celles ayant plus de 75 ans a rappelé l’assistant du DG. Il faut le rappeler l’exclusion au FONA-DR dû à la limite d’âge en l’occurrence les 75 ans a frustré bon nombre de retraités ayant pris part à la rencontre. A en croire le ministre en charge de la protection sociale, le plafonnement de l’aide à 75 ans, est une contrainte que le fonds n’a d’autres choix que de respecter. Pour sa défense, il confie : « parmi les institutions de financement, vous ne trouverez aucune qui accepte accorder de crédits à des personnes très âgées ». Pour ce qui est des conditions d’accès au FONA-DR, Armel Bouda rappelle qu’il faut être de nationalité burkinabè ; totaliser au moins trois ans d’expérience ; être professionnel pour les déflatés ; être retraité ; fournir une liste de trois personnes de référence avec leur adresse complète ; disposer d’une garantie suffisante ; disposer d’un projet de création ou de renforcement de PME/PMI, viable et maîtrisable par le promoteur ; fournir un certificat de non engagement auprès des autres fonds de financement. Les domaines d’interventions du fonds d’après lui sont l’agropastoral et halieutique ; le commerce ; la production et transformation ; la prestation de service ; le bâtiment et travaux publics ; l’artisanat ; et le transport.

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *