L’Afrique n’a aucune leçon à recevoir de la France en matière de démocratie

En suivant la chaîne de télévision FRANCE 24, je vois le président François Hollande adresser un message aux français. Dans son message, il était on ne peut plus clair; “je voterai pour Emmanuel Macron”.

D’emblée, il est libre de faire son choix des deux candidats. Par contre, aller jusqu’à lancer un appel à la mobilisation pour Macron c’est le comble pour moi. En réalité, lui Hollande aurait pu rester neutre devant cette scène s’il voulait surtout avoir l’onction des français les années à venir et s’il voulait surtout sortir par la grande porte.

Il a préféré s’abstenir de candidater pour briguer un second mandat tout simplement parce qu’il est vomi par le peuple français; record battu en terme d’impopularité de l’histoire des présidents français.

M. Macron en quittant son gouvernement et en créant son propre mouvement politique”EN MARCHE” s’est voulu très clair; “je ne suis ni de la droite ni de la gauche!” C’est donc clair.
M. Hollande s’est gardé de toute prise de position jusqu’au lendemain des résultats tout simplemt par peur.

Selon lui “voter pour le Pen est un véritable risque pour la France”. Il tire argument de ce que madame le Pen prône la sortie de la France de la zone euro à l’instar de la Grande Bretagne sur le fondement de l’article 50 du traité de l’Europe. Et en plus, la politique anti immigration de Le Pen contribuerait à l’isolationnisme de la France du reste du monde et surtout de l’Europe. Bien que Hollande ait ses raisons aussi valables soient-elles il devrait garder le silence.

En outre, en démocratie l’un des caractères fondamentaux du vote c’est son secret. Chacun vote son candidat en fonction de ses convictions et de la politique menée par le candidat. Lui François Hollande en tant que président sortant ne devrait pas prendre partie à mon sens. Il se devait d’être impartial.
Ainsi, le caractère secret du vote a volé en éclat à travers cette sortie melencontreuse de F.H.

Marine Le Pen

Aujourd’hui, aussi bien une bonne partie des autorités politiques francaises que de la presse ont pris fait et causes pour Macron.
Ma lecture personnelle est que cet appel de F.H pourrait faire l’effet contraire. Madame Le Pen pourrait utiliser cela pour démotiver et démobiliser les militants de la gauche incarnés par M.Benoît Hamon de la “France insoumise”, de la droite de M. François Fillon et même du “mouvement en marche” de Macron. En effet, en exhibant l’argument du fait qu'”en votant pour Macron vous votez pour la continuité” “en votant pour Macron vous votez pour François Hollande”et eu égard à l’impopularité de F.H cela pourrait être très amer à boire pour Macron.

François Hollande

Toutefois, ce dernier est bien parti aussi au regard de sa jeunesse, sa “propreté politique”, ses soutiens multiformes aussi bien en France que dans les pays de l’Europe tels que l’Allemagne sans omettre la presse.

Aussi, doit-on sans se voiler la face reconnaître que le statut de femme comme aux USA pourrait jouer en défaveur de la candidate du F.N quoique certains analystes fassent une fuite en avant.

En définitive, bien que M. Macron ait une légère avance sur madame Le Pen 23,75% contre 21,53% personnellement je dis que rien n’est encore joué.
Seulement, seuls les français auront le dernier mot le 7 mai prochain.

L’analyste politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *