Lutte contre le terrorisme

L’Allemagne annonce un geste de solidarité pour le Burkina

Une délégation de diplomates allemands conduit par Georg Schmidt a été reçue en audience par le Président Roch Marc Christian Kaboré. L’objectif de cette visite était de saluer l’installation d’un système démocratique au Burkina Faso et d’annoncer un geste de solidarité dans le cadre de la lutte anti terrorisme.

En séjour à Ouagadougou dans le cadre de la coopération bilatérale entre la république fédérale d’Allemagne et le Burkina Faso, le directeur régional pour l’Afrique subsaharienne et le Sahel du ministère fédéral des affaires étrangères Georg Schmidt explique ici l’objet de sa visite chez le président burkinabè. « C’est d’abord pour saluer la transition politique passée et l’installation du nouveau système démocratique. Selon le diplomate allemand, le Burkina est un modèle dans la région pour avoir organiser des élections très paisible et très transparente ». Le deuxième objectif de cette visite c’est pour manifester un geste de solidarité parce que le Burkina se trouve sous la menace du terrorisme, des attaques frontalières. Comme vous le savez bien l’Allemagne est engagé à coté des pays voisins comme le Mali avec une participation très élevé auprès de la MINUSMA mais aussi au Niger, a-t-il ajouté. Pour lui, il faut bien améliorer et voir ce qui peut être fait pour la coopération sécuritaire avec les pays comme le Burkina qui est un pays ami et partenaire.

Le diplomate allemand Georg Schmidt soutient en disant que des actions concrètes seront menées afin de contribuer à la lutte contre le terrorisme. Pour lui, l’une des raisons de notre visite ici est d’avoir réellement une meilleure appréciation des tâches, défis et possibilités qu’on pourrait faire en tant que partenaire bilatéral mais aussi en tant que partenaire dans le cadre de l’Union européenne.

Notons qu’au cours des 10 dernières années, l’Allemagne a soutenu le Burkina Faso avec un montant global de 285 milliards de F CFA investis dans le cadre de la coopération au développement.

Dieudonné LANKOANDE

Georg Schmidt, Directeur régional pour l’Afrique subsaharienne et le Sahel du ministère fédéral des affaires étrangères
Georg Schmidt, Directeur régional pour l’Afrique subsaharienne et le Sahel du ministère fédéral des affaires étrangères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *