Arrestation de dame Lopez : Elle ‘’était à la tête d’un complot’’, la gendarmerie n’avait pas de mandat (source bien placée)

Safiatou Lopez a été interpellée parce qu’elle “était à la tête d’un complot en cours”, selon une source haut placée au ministère de la Défense qui a aussi déploré à Radio Oméga, que la gendarmerie a agi sans mandat.

« De connivence avec des militaires de l’ex RSP réfugiés en Côte d’Ivoire ainsi que d’autres civils au Burkina, Safiatou Lopez planifiait des manifestations en vue de la libération de certains prisonniers de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) et les mettre en lieu sûr, » a indiqué la source de radio Oméga qui a requis l’anonymat.

L’enquête est partie, selon la même source, de la confidence d’un proche de Safiatou Lopez aux forces de défense et de sécurité.

« Les enquêteurs ont mis la main sur un fidèle de Safiatou Lopez à qui elle avait promis soixante-dix millions de francs CFA pour la mobilisation. De l’argent devait être distribué dans un hôtel de la place, mais selon l’indicateur des agents de renseignement, Safiatou Lopez n’avait pas réussi à mobiliser toute la somme » précise-t-elle.

La source, qui est bien informée des enquêtes en cours, a déploré le fait que les éléments de la gendarmerie se sont rendus sur les lieux sans mandat alors qu’ils avaient réuni suffisamment de preuves sur le complot. Pour lui les éléments de la gendarmerie ont usé de la force parce que Safiatou Lopez s’est enfermée et a refusé l’accès de son domicile à l’équipe d’intervention.

Elvis OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *