Commerce : Quatre produits de l’artisanat dont le Faso Danfani ont été labellisés

Il s’est tenu ce mardi 30 avril 2019 à Ouagadougou une cérémonie de dévoilement du logotype du label Faso Dan Fani. Trois autres produits à savoir le chapeau de Saponé, le beurre de Karité et les produits en cuir et peaux de Kaya ont également été labellisés.

Le processus de labellisation vise à protéger la propriété intellectuelle ainsi que l’identité des œuvres, explique le ministre Harouna Kaboré.

Le logo du Faso Dan Fani a été dévoilé cet après midi. Il est la représentation d’une tisseuse assise sur son métier à tisser au centre de la carte du Burkina Faso.

«Ce logotype qui servira de label pour notre Faso Dan Fani sera protégé sous forme de marque collective. Il devra en outre contribuer à la valorisation du pagne tissé burkinabè et de permettre aux consommateurs de pouvoir identifier ledit pagne en conformité avec les prescriptions du cahier de charge et du règlement d’usage du label tout en limitant les risques de confusion de copie ou de reproductions illicites » a précisé le ministre.

Pour le co-parrain le ministre Abdoul Karim Sango, cette labellisation «nourrie et inspirée par la vision du père de la révolution burkinabè Thomas Sankara permettra de dynamiser le secteur de l’artisanat».

Elle est le résultat d’un projet pilote qui a consisté selon le ministre Harouna Kaboré à un travail de rassemblement des différents éléments et motifs du Faso Dan Fani de toutes les régions en vue d’établir des critères qui permettent de l’identifier.

Pour la création du logotype, un appel à compétition a été lancé et un jury composé de 12 personnes tous professionnels du domaine de l’artisanat était chargé de retenir les trois meilleurs candidats sur des critères basées sur la simplicité et la facilité d’utilisation du logo.

Des échantillons de motifs phares (les modèles de pagnes) ont été établis pour les différentes régions, un cahier de charge et un ensemble de règles d’usages encadrent désormais la production du Faso Dan Fani.

Un comité devra siéger les semaines à venir pour examiner les demandes d’utilisation du logo informe Mahadi Tassembedo Directeur Régional du Centre National de la propriété industrielle, président du jury de sélection du logotype du label Faso Dan Fani.

«Il y’a un comité national des indications géographiques et des marques collectives qui à été créé en conseil des ministres. Ce sont les membres de ce comité qui se réuniront pour examiner les différentes demandes d’utilisation du label. Au sein de ce comité, il y’a des sous comités techniques. Un d’entre eux est chargé de l’artisanat. Il sera l’instrument ou l’entité technique qui s’occupera d’évaluer les différents dossiers que les groupements et associations de tisseuses viendront à déposer conformément à ce qui est prescrit dans le cahier de charge et conformément à des règles d’usages qui définissent la manière dont le logo doit être utiliser ainsi que les sanctions prévu en cas de non respect des engagements pris par les uns et les autres» a-t-il expliqué.

Les parrains ont remis 450 métiers à tisser à des associations et fédérations de tisseuses venus des différentes régions du Burkina.

Le ministre Harouna Kaboré explique ce geste par la volonté de «créer et de consolider plus de 30 000 emplois et de générer environ 7 milliards de chiffre d’affaire par an».

Nourdine Conseibo
nconseibo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *