Don de sang : Le Collectif Sauvons des Vies apporte sa modeste contribution au CNTS

Le Collectif Sauvons des Vies (CSV) en collaboration avec le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) a organisé une campagne de don de sang, à Ouagadougou, ce dimanche 26 août à l’église des Assemblées de Dieu Sak-Sida sise à la patte d’oie. Cette activité qui s’inscrit en droite ligne avec les missions de l’association vise à combler le besoin en sang.

Le Collectif Sauvons Vies (CSV) en partenariat avec le CNTS a organisé le dimanche 26 août dernier une campagne de don de sang, à Ouagadougou, à l’église des Assemblées de Dieu Sak-Sida située à la patte d’oie. A cet effet, les premiers responsables de l’église n’ont pas hésité un seul instant à mobiliser les fidèles pour la réussite de l’activité, une mobilisation saluée à sa juste valeur par les organisateurs.

Par ailleurs, ce don s’inscrit dans le programme d’activités de l’association qui est de sauver des vies. Le Collectif Sauvons des Vies est une association apolitique, à but non lucratif avec des représentations à Bobo-Dioulasso ainsi qu’à Koudougou et envisage très prochainement d’installer d’autres bureaux dans les autres régions du Burkina avec pour objectif de venir en aide aux malades ou blessés en besoin d’une transfusion sanguine. Cette campagne de don de sang intervient au moment où le paludisme fait beaucoup de ravages. Une période où toutes les formations sanitaires du pays connaissent une forte demande en sang suscitant fortement la sollicitation du CNTS.

Quelques de poches de sang

Selon le président de l’association Constant Somda : « Nous voulons à travers cette campagne venir en aide aux malades qui sont dans le besoin et qui n’attendent que du sang pour recouvrer la santé ». Il ajoute également que cette activité est « la première d’une série de campagne que nous allons organiser, toujours en collaboration avec le CNTS et nous espérons sauver le maximum de vies ».

 

Quant à Sibila KAFANDO, technologiste biomédicale au CNTS et chef de la mission « cette activité a été un grand succès car c’est l’une des rares fois où les objectifs ont été atteints en termes de poches de sang ».

 

A en croire les organisateurs, une autre activité de ce genre suivra dans les jours à venir et rendez-vous est donné à la population afin de lutter contre les décès liés au manque de sang.

                                                                                                          Ousséni KOUANDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *