Ministère de l’habitat et de l’urbanisme : Le ministre Bonanet fait le bilan des activités réalisées par son département en la période 2016-2020

Le Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme (MHU), Dieudonné Maurice BONANET a sacrifié à la tradition. Le jeudi 8 février 2018 à Bassinko, il a fait le bilan des activités menées par son département durant l’année 2017. De la période 2016-2017, le MHU a identifié des terrains pour la construction de logements dans 335 communes sur les 351 que compte le Burkina Faso. Le Ministre est revenu sur l’affaire de la campagne d’inscription aux 40 000 logements qui a eu lieu courant avril-mai 2017. Cette campagne à l’en croire, avait pour but d’évaluer l’ampleur des demandeurs de logements sur toute l’étendue du territoire national. Le ministre a ensuite projeté des perspectives pour son département jusqu’en 2020.


Au cours de la période 2016-2017, le MUH a réalisé plusieurs activités dans le cadre du programme de construction des 40 000 logements sociaux. Les actions ont porté sur quatre (4) programmes que sont la « Planification et aménagement urbain », « architecture et construction », « accès au logement décent », « pilotage et soutien aux services du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat ». Il y a eu la construction de 1113 logements en Partenariat Public-privé (PPP) à Bassinko (Ouagadougou) dont 502 logements sociaux de type F2 et 13 économiques de types F4. 177 logements sociaux et 138 logements économiques ont été réalisés à Bobo-Dioulasso. Aussi, en ce qui concerne la campagne d’inscription au Programme National de construction de logements (PNCL) d’avril à mai 2017, le MHU a enregistré 208 232 demandes dans les 351 communes urbaines et rurales du pays (avec 58,70% de la demande dans la région du centre). Cela a permis de constituer une base de données des inscrits sur laquelle repose désormais toutes les activités du programme.
Des terrains ont été identifiés pour la construction des logements dans 335 communes sur les 351 que compte le pays. 475 logements ont été réalisés à Gaoua. Des conventions ont été signées avec les promoteurs immobiliers pour une première tranche en fin 2017 dans toutes les capitales régionales pour la construction de 5 000 logements dont 900 à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, 500 à Manga et 300 dans les autres chefs-lieux de région à l’exception de Gaoua.
Comme perspective, le MHU compte relever les défis actuels du développement urbain afin d’assurer le bien-être des populations. Ainsi, le MHU entend atteindre les 40 000 logements d’ici à 2020. Il y aura le démarrage de la résorption des zones d’habitats spontanés communément appelées « zones non lotis » par des opérations de restructuration. Des anciens quartiers des villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso seront réhabilités. Les conditions d’accès aux terres urbaines aux fins d’activités de promotion immobilière seront relues. Il y aura l’adoption en conseil des Ministres du schéma directeur d’Aménagement et Urbanisme (SDAU) de Koupèla et de Pouytenga, la finalisation et l’adoption en conseil des ministres des treize (13) SDAU en cours d’élaboration, etc.

Maurice Dieudonné BONANET, Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme

Sur l’affaire dite de la campagne d’inscription aux 40 000 logements, le Ministre BONANET a fait savoir qu’il s’agissait de « cerner l’ampleur de la demande, ensuite de cerner la répartition de la demande ». L’objectif était de savoir combien de personnes sont dans le besoin de logements sur l’ensemble du territoire national. « Dans le cadre du programme, il ne serait pas correcte pour nous de construire des logements où le besoin n’est pas exprimé », a-t-il dit. Avec cette campagne d’inscription, poursuit-il, nous avons voulu toucher tous les Burkinabè de l’intérieur comme de la diaspora. Sur ce point, le ministre a confié qu’il sera bientôt lancé la « construction d’une cité de la diaspora ». Aussi, les inscrits aux programme des 40 000 logements seront bientôt appelés à compléter leurs dossiers après avoir été retenu au tirage au sort.

Alida Dorcas TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *