Personnes handicapées : La prise de conscience sur leur situation est un combat

L’Association des élèves et étudiants handicapés du Burkina (AEEHB) a commémoré ses 21 ans d’existence à travers un atelier de réflexion sur l’inclusion des personnes handicapées et la prise en compte du handicap dans le programme national de protection sociale. Organisé à Ouagadougou le samedi 28 janvier 2017, il a pour ambition de renforcer la prise de conscience sur la situation des personnes handicapées.

Renforcer la prise de conscience sur la situation des personnes handicapées au Burkina Faso c’est l’objectif visé par l’Association des élèves et étudiants handicapés du Burkina (AEEHB) en organisant l’atelier. Selon les statistiques de la Banque mondiale, le Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de 2006 au Burkina Faso, fait état de 168 094 personnes handicapées soit 1,2% de la population totale dont 52,74% d’hommes et 47,26%. Se basant sur l’importance de ces chiffres, le représentant de la secrétaire d’Etat Martin Sanou a confié que la question de l’insertion ou de la réinsertion des personnes handicapées est une préoccupation des plus hautes autorités de notre pays. Il justifie ses propos en prenant comme exemple le Plan national de développement économique et social (PNDES) qui prévoit de faire passer le taux des personnes handicapées actives de 2,2% en 2015 à 50% en 2020. Il prévoit également d’accroitre la proportion d’étudiants en situation de handicap bénéficiant d’un appui spécifique de 11% en 2015 à 50% en 2020 a-t-il ajouté. Martin Sanou a de ce fait salué l’action des autorités car « comme tout le monde, les personnes handicapées ont des aspirations » a-t-il souligné. Il regrette cependant que les conditions de vie des personnes handicapées restent encore difficiles. Une seconde fois, il a salué la tenue de l’atelier. Il estime qu’il vient en appui aux efforts déjà consentis par le Burkina Faso et il traduit le dynamisme des organisations de personnes handicapées. Pour sa part, il a rassuré l’AEEHB du soutien de son département dans l’effort de prise en compte des personnes handicapées dans les politiques, les plans et les programmes de développement en vue d’une inclusion plus forte dans la société.

Par Alex SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *