Développement : Le FMI prêt à toujours soutenir le Burkina Faso

Le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), Mitsuhiro Furusawa a été reçu en audience respectivement par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, et le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré le lundi 11 septembre 2017. Il a réitéré le soutien de l’institution bancaire à l’Etat burkinabè.

Les relations entre le Fonds monétaire international (FMI) et le Burkina Faso sont au beau fixe. C’est le directeur général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa qui l’a confirmé le lundi 11 septembre 2017 lors de sa visite dans la capitale burkinabè. Reçu en audience par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, il a réitéré l’engagement de l’institution bancaire à toujours soutenir les efforts des autorités dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) pour le développement du Burkina Faso. Il confié avoir félicité le premier des Burkinabè qui selon lui a réussi à préserver la stabilité économique du pays.
Il est important de souligner qu’avant de se rendre à la présidence, il a été reçu en audience par le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba. Avec le patron de l’exécutif, le même soutien a été réitéré. « Je suis venu célébrer la bonne coopération entre le Burkina et le Fonds monétaire international » a-t-il déclaré à sa sortie d’audience. Selon lui, avec le Premier ministre et la ministre de l’économie et des finances, il a eu des échanges qui lui ont permis d’apprendre beaucoup de choses. Il soutient : « J’ai saisi la volonté du Premier ministre d’accélérer le processus de développement et les réformes. Le fonds sera toujours là pour contribuer et appuyer les efforts des autorités burkinabè ».

 

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *