Prix Nobel de la paix 2019 : Le premier ministre éthiopien fait lauréat

Le premier ministre Ethiopien, Abiy Ahmed, a été fait lauréat du prix Nobel de la paix 2019 pour son action en faveur de la réconciliation de son pays avec l’Erythrée. C’est que le Comité Nobel a annoncé ce vendredi 11 octobre 2019. Il succède ainsi au gynécologue congolais Denis Mukwege, récompensé conjointement l’année dernière la militante yézidie Nadia Murad, pour son combat contre les violences sexuelles faites aux femmes.

Le premier ministre éthiopien a été récompensé « pour ses efforts en vue d’arriver à la paix et en faveur de la coopération internationale, en particulier pour son initiative déterminante visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Erythrée » a affirmé la présidente du comité Nobel.

Arrivé au pouvoir en 2018, Abiy Ahmed a fait de la réconciliation avec le voisin érythréen, son cheval de bataille. Ses efforts ont abouti à la rencontre historique du 9 juillet 2018, à Asmara, la capitale érythréenne, entre le président érythréen, Isaias Afwerki, et le premier ministre éthiopien.

Le Nobel est décerné à M. Abiy, mais l’action du président érythréen a aussi été saluée. Car pour le Comité, « la paix ne découle pas des actions d’un seul acteur. Lorsque le premier ministre Abiy a tendu sa main, le président Afwerki l’a saisie et a contribué à formaliser le processus de paix entre les deux pays ».

Le Chemin du Droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *