Santé mentale : « Utiliser moins de réseaux sociaux entraînerait une diminution de la dépression », Melissa Hunt, psychologue

Selon le média britannique BBC Afrique, une personne se suicide quelque part dans le monde toutes les 40 secondes. Les raisons d’un tel phénomène se trouvent selon le quotidien dans le fait que certains d’entre eux ne parlent pas de leurs problèmes et soucis à leurs proches et préfèrent « se réfugier » sur les réseaux sociaux, ce qui qui ne fait qu’aggraver leur santé mentale.

Citant une étude de l’Université de Pennsylvanie aux Etats-Unis BBC Afrique affirme que les hommes passent plus de temps sur les réseaux sociaux et sont de ce fait susceptibles de se sentir seuls.

Le fait d’utiliser moins de réseaux sociaux entraînerait une diminution significative de la dépression et de la solitude“, explique la psychologue Melissa Hunt, l’auteure de cette étude. Les réseaux sociaux accentueraient selon cette étude la solitude. Lorsque la solitude devient une maladie chronique, elle peut avoir de graves répercussions sur la santé physique et le bien-être mental. Des études ont établi un lien entre la solitude et un risque accru de démence, de maladies chroniques et de comportements à risque pour la santé.

Source BBC Afrique 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *