UFR/SJP : Les anciens étudiants en Droit veulent redonner à leur bibliothèque son « lustre d’antan »

Les anciens étudiants de l’Unité de Recherche et de Formation en Sciences juridique et politique (UFR/SJP) entendent redonner à la faculté de droit ce qu’elle leur a donné. A travers Initiative Bibliothèque, ils entendent doter la bibliothèque de Droit d’ouvrages d’éditions récentes et de qualité pour soutenir les présents étudiants dans leurs études. La cérémonie de remise de ces ouvrages a eu lieu le samedi 11 novembre 2017 au sein de l’UFR/SJP à l’Université Joseph Ki-Zerbo.

« On est parti d’un constat et en tant qu’anciens étudiants de la faculté de Droit, on a vu que la bibliothèque de cette faculté était dans un état de délabrement avancé. Ayant bénéficié des prestations de cette bibliothèque qui était une bibliothèque de référence de la sous-région, nous nous sommes sentis interpellés», c’est la raison avancée par le président de Initiative Bibliothèque, Abdoulaye Sedogo, pour justifier le don d’ouvrages à l’UFR/SJP procédé le samedi 11 novembre dernier.
Pour doter la bibliothèque d’ouvrages de qualité, d’éditions récentes et l’abonner à des revues de qualité, les anciens étudiants de la faculté de droit de l’Université Ouaga II se sont donné comme objectif de rassembler 45 millions de FCFA. La cérémonie officielle de lancement de l’initiative a eu lieu le samedi 28 mai 2016. Ainsi, un bilan à mis parcourt fait état de 22,5 millions de FCFA comme somme déjà collectée.

Cette somme a permis d’offrir 226 ouvrages prioritaires d’une valeur de Plus de 7, 5 Millions FCFA à la bibliothèque de la fac de droit et de l’abonner à six (6) revues de droit parmi les plus prestigieuses sur 5 ans pour une valeur de plus de 14,5 millions FCFA.

Cela a permis de mettre en œuvre la première phase du projet dont l’objectif était de permettre l’acquisition d’ouvrages prioritaires et l’abonnement aux revues juridiques pertinentes, mais aussi d’acter la deuxième phase qui consiste à mettre en place une bibliothèque numérique de pointe. Cette phase a été actée par la signature de convention à la cérémonie de remise d’ouvrages par les initiateurs du projet et leurs partenaires. Quant à la troisième phase, elle consistera à mettre à la disposition de l’UFR/SJP une bibliothèque virtuelle de qualité et de faciliter la connectivité chez les étudiants de sorte à leur permettre de consulter les ouvrages dont ils veulent sans être obligés de marquer leur présence physique dans la bibliothèque.
Abdoulaye Sedogo a ainsi souhaité que leurs partenaires répondent à leur appel afin de leur permettre de redonner à la bibliothèque son « lustre d’antan ».

A cette cérémonie de remise d’ouvrages, Stanislas Ouaro, Président de l’Université Ouaga II a salué l’initiative, qui selon lui, « va permettre aux étudiants, aux doctorants et aux enseignants chercheurs de pouvoir disposer d’ouvrage d’éditions récentes de qualité pour leur travaux de recherche ou de formation ».
Alida TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *