Match préparatif de la Ligue des champions africains : Les Nigériens s’imposent au Burkina Faso

L’Union sportive des forces armées du Burkina (USFA) a reçu en match amical l’Association sportive des forces armées nigériennes (AS FAN) le mercredi 17 janvier 2018 au Stade Dr. Issoufou Joseph Konombo. La rencontre s’est soldée par un score de 1 but à 2 en faveur des visiteurs.

Union sportive des forces armées du Burkina (USFA) 1, Association sportive des forces armées nigériennes (AS FAN) 2. C’est le score au tableau d’affichage à la fin du match amical que les deux clubs ont disputé le mercredi 17 janvier 2018. Dans le cadre des préparatifs de sa campagne africaine, AS FAN en blanc a fait le déplacement dans la capitale burkinabè où elle a affronté l’USFA en rouge-bleu. Le coup d’envoi de la rencontre donnée par l’arbitre centrale à 15 heures 35 minutes, a tournée à l’avantage des blancs du Niger après 25 minutes, quand Daniel Sossah trompe le portier adverse à la suite d’une contrattaque parfaitement négociée. C’est le score à la pause quand bien même les franches occasions étaient du côté de l’USFA. Ce but encaissé va sonner la révolte des Burkinabè qui légèrement dominés, vont trouver la barre transversale des visiteurs à trois minutes de la fin de la première partie.

De retour des vestiaires, ils seront les plus entreprenants. La détermination avec laquelle, le 11 burkinabè revient sur la pelouse sera payant car quatre minutes seulement après la reprise, Salam Kakambéga remet le compteur à un partout. La joie des rouges-bleus, ne sera que de courte durée car 12 minutes après l’égalisation, Daniel Sossah porte le score à 2 buts à 1 grâce à un pénalty qu’il n’a pas hésité à transformer. Les efforts que fourniront par la suite les Burkinabè resteront vains car les visiteurs vont s’accrocher à cet avantage jusqu’à la fin du coup de sifflet final. C’est dans un esprit de fair-play que les 22 acteurs se sont affrontés en produisant par la même occasion un jeu plaisant pour le public qui a apprécié. Au final, le plus méritant à gagner au grand bonheur du technicien de l’équipe victorieuse, Ibrahim Zakariaou qui a déclaré à la fin de la rencontre : « c’est toujours bon de gagner ». A l’en croire, ses éléments étaient très motivés pour disputer ce match contre une équipe burkinabè qu’il qualifie de très bonne. Il n’a pas hésité à saluer le jeu produit par son adversaire et estime que le fait de l’avoir affronté va lui permettre de faire quelques réglages avant le match de la Ligue des champions africains que son club doit jouer le 9 février prochain. Du côté des malheureux, on ne se désespère pas pour autant car il s’agit d’un match test qui va permettre de renforcer les capacités de l’équipe pour les phases retour du championnat burkinabè selon le président de l’USFA, capitaine Clotaire Ilboudo. C’est donc dans une bonne ambiance que les deux équipes se sont quittées.

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *