Salon de Africa Global telecom business meeting : Une 1re Edition toute satisfaite

La 1re édition de Africa Global telecom business meeting (GTBM) a fermé ses portes le samedi 26 novembre 2016 à Ouagadougou. La cérémonie de clôture a été l’occasion pour les organisateurs de récompenser les différents acteurs moraux qui marquent de façon positive leur domaine d’intervention dans l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC) et de faire le bilan de cette édition.

1Le rideau est tombé sur la 1re édition du salon Africa Global telecom business meeting (GTBM) ce samedi 26 novembre 2016 à Ouagadougou. Trois jours durant, les participants ont eu droit à des communications, à des partages d’expériences, des rencontres « B to B » comme l’a confié le président du comité d’organisation Péma Bamouni. C’est un air satisfait qu’il a affiché à la fin de la cérémonie de clôture qui a récompensé de différents acteurs moraux qui marquent de façon positive leur domaine d’intervention dans l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC). Il a jugé positif l’organisation de cette première édition car le défi a relevé pour ladite édition était sa tenue effective a-t-il confié. D’après lui, l’engouement que le salon a suscité vu la participation, est un signe que les entreprises qui ont pris part aux échanges portaient un réel intérêt à la vision de Global telecom business meeting (GTBM). « C’est encourageant » a-t-il indiqué. Son avis est partagé par le commissaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) des télécoms Dr. Isaïas Barreto Da Rosa. D’après lui, l’on a besoin de ce genre d’initiative en Afrique. Il estime que c’est très important parce que dans la sous-région, il existe beaucoup à faire dans le domaine des télécommunications et des Technologies de l’information et de la communication (TIC). Le commissaire de la CEDEAO en charge des télécoms dans la sous région Ouest-africaine pense que la tenue de ce salon, il faut le rappeler est le génie de Global telecom business meeting, est le début d’une initiative très intéressante pour le développement des télécommunications dans la sous région. S’il conçoit qu’il s’agit d’une première étape qui vient d’être franchie, il estime que la prochaine sera sa pérennisation. L’expert de la CEDEAO peut se rassurer car il y aura bel et bien une seconde édition si on en croit le président du comité d’organisation Péma Bamouni. En effet, à la fin de la cérémonie de clôture de la 1re édition, l’ingénieur en télécom a rassuré sur la tenue de la seconde édition. En attendant ladite édition, il a dévoilé le thème qui s’intitule : « L’économie numérique dans l’atteinte du développement durable ». Pour sa réussite et faire mieux que celle qui vient de passer, Dr. Isaïas Barreto Da Rosa a souhaité l’implication et la participation des différents acteurs non seulement de la sous-région, mais aussi de l’Afrique. Le président du comité d’organisation est du même avis. Il pense que l’initiative doit grandir, « et pour que ce rêve devienne une réalité, il faut que tout le monde s’y investit » a-t-il soutenu. Il a alors invité et les différents acteurs et les gouvernant à se mobiliser pour la réussite de l’édition à venir. En attendant sa tenue, Dr. Isaïas Barreto Da Rosa a d’ores et déjà engagé la responsabilité de la prestigieuse institution qu’il a représentée durant le salon à un accompagnement.
Ils l’on mérité ces awards

2Il faut souligner que pour cette 1re édition, des awards ont été décernés à des structures et à des instituions qui se sont distingués de façon positive dans le domaine des télécommunications et des Technologies de l’information et de la communication. Il s’agit de : ONATEL comme non seulement meilleur opérateur global, mais aussi meilleur service clientèle ; Gift Mom (Alain nteff Cameroun) entant que meilleur application innovante ; le projet PRICAO comme meilleure initiative au développement ; Airtel Burkina comme meilleur service monnaie électronique, meilleur service internet, meilleur service voix, et meilleur campagne média ; le projet TIC à Tougan, comme la meilleure contribution sociale ou citoyenne pour les communautés ; Telecel Faso pour le meilleur service SMS ; le projet gouvernemental de WIFI gratuit en Ouaganda comme meilleure initiative mondiale connected ; ARTAO (projet roaming free) comme étant la meilleure régulation et gouvernance ; le Kenya comme le meilleur pays innovant en matière de TIC, le BeogoLab comme meilleur promoteur des initiatives de jeunes ; enfin MTN Côte d’Ivoire (Freddy Tchala) comme award spécial : meilleur manager africain. Il faut également souligner que des attestations de reconnaissance ont été décernées à des institutions telles que : UNICOR SA, ONATEL SA, ARCEP, le ministère du Développement, de l’Economie numérique et des Postes, etc.

Par Alex SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *