8e édition des Journées agroalimentaires : La satisfaction est totale

La 8e édition des Journées agroalimentaires (JAAL/Ouaga 2016) a fermé ses portes le samedi 3 décembre 2016 à Ouagadougou. C’est un bilan satisfaisant qui a été affiché au cours de la soirée qui a été organisée pour l’occasion.

« C’est avec une note de satisfaction que je remercie les partenaires et les acteurs de la tenue de cette édition qui fut un challenge réussi ». Ce sont les mots de la présidente du comité d’organisation des JAAL/Ouaga 2016 Simone Zoundi. Cet avis est partagé par le conseiller technique du ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat, Marcel Simka. Il a déclaré : « Les journées promotionnelles qui s’achèvent sur un ton de satisfaction, marquent une réelle détermination des acteurs … ». A la fin des journées, Simone Zoundi a confié que cette 8e édition des JAAL a connu une forte mobilisation des différentes filières, céréales, bétail, caprin, lait, miel, qui présentent des produits innovants ainsi que des équipements a-t-elle souligné. Elle estime à cet effet que cette réussite vient réaffirmer la ferme volonté des organisateurs à faire du secteur de l’agroalimentaire un domaine pourvoyeur d’emplois et créateur de richesse. Si elle n’a pas hésité à afficher une satisfaction au niveau des expositions, elle regrette cependant que cette édition n’ait pas connu l’affluence voulue. Elle explique cette situation par la tenue d’autres évènements qui ont précédé ou qui se tenaient au même moment et qui ont drainé le même public cible. Pour les éditions à venir, elle a reçu l’assurance de l’Etat burkinabè. « Je voudrais vous rassurez que l’Etat fait aussi sienne ces difficultés et sera toujours là pour vous accompagner à relever les défis » a confié le conseiller Marcel Simka

Revenant sur le thème : « Le marché : courroie de transmission des biens et services entre les nations », autour duquel se sont déroulées ces journées qui ont duré 5 jours, Simone Zoundi a déclaré qu’il interpelle les acteurs à plus de professionnalisme pour être compétitifs et ainsi faire croître leurs part de marché au plan national, sous régional et à l’international. Elle estime d’ailleurs que les échanges au cours des conférences qui ont été organisées lors des journées ont permis aux acteurs de s’approprier davantage le concept de marché. « De l’ensemble donc des présentations, nous retenons que les produits locaux sont d’une valeur inestimable, un marché potentiel existe au plan national sous régional et international » a-t-elle indiqué. Marcel Simka renchéri quant il a estimé que ces journées ont certainement permis aux acteurs du secteur privé rural de relever les contraintes majeures qui émaillent le développement du secteur de l’agroalimentaire surtout au niveau de l’accès au marché. Se projetant pour l’édition prochaine, il a invité les acteurs du secteur de l’agroalimentaire à plus de performance et la recherche quotidienne de l’excellence.
Il faut rappeler que lors de la cérémonie de clôture, au total 27 prix ont été décernés à des exposants qui ce sont illustrés de façon positive par un jury présidé par Antoinette Guiro. Elle a confié qu’au total 125 acteurs ont comptéti dans sept grandes catégories de filières que sont les céréales ; les légumineuses, tubercules, fruits et légumes ; les produits forestiers non ligneux, boisson, oléagineux, pharmacopée et cosmétiques ; le lait, le bétail ; la restauration, et les équipements. Afin d’améliorer l’organisation de la 9ème édition, le jury a fait des recommandations au comité d’organisation qui sont : la mise à la disposition du jury des prix des le 1er jour de l’évaluation ; la revalorisation de l’enveloppe des JAAL pour une meilleure allocation des prix ; la mise à la disposition du jury, de matériel nécessaire pour l’évaluation ; la numérotation des stands.

Par Alex SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *