Burkina Faso : Le Président Kaboré organisera un dialogue avec les forces politiques du pays

Le Chef de File de l’Opposition Politique du Burkina Faso (CFOP-BF) a reçu la visite du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré ce lundi 01 avril 2019. Au menu des échanges était inscrite la mise en œuvre de sa déclaration de politique générale intervenue le 18 février dernier face l’Assemblée Nationale et le dialogue qui sera organisé prochainement par le Président du Faso avec les forces politiques du pays.


Le Premier ministre du Burkina Faso était dans les locaux du CFOP pour dit-il prendre contact avec les forces politiques du pays après sa déclaration de politique générale intervenue en février dernier. Il justifie cette visite à travers le rôle qu’il attribue à l’opposition qui est de formuler des suggestions et critiques en vue de l’amélioration de la gouvernance du pays.

« Le rôle de l’opposition, c’est de formuler des observations, des critiques sur la manière dont le pays est dirigé. Il nous appartiens maintenant de voir le bien fondé de ces critiques, de voir si ça peut contribuer à améliorer la gouvernance au niveau de notre pays et de faire en sorte que ces critiques là puissent être intégrés dans la démarche que nous sommes en train de conduire » a-t-il indiqué.

Une photo de famille

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré organisera prochainement un dialogue avec les forces politiques du pays. Le Premier ministre dit être venu au CFOP pour y jouer son rôle qui consiste à faire de ce dialogue une réussite. « Le Chef de l’État va engager le dialogue avec les forces politiques de ce pays”.

Mon rôle est de travailler à préparer ce dialogue politique et de faire en sorte qu’il soit un succès parce que, c’est de cette manière là que nous allons créer la convergence nécessaire à l’évolution d’ensemble du pays tant du point de vue du développement que du point de vue politique » a-t-il ajouté.

Le chef de file de l’opposition politique Zephyrin Diabré s’est dit honoré par cette visite. Il nous apprend par ailleurs que c’est la toute première fois que le CFOP reçoit la visite d’un chef de gouvernement. Il a donc qualifié cette visite de « signe distinctif de considération qu’il tient à saluer de la manière la plus solennelle qu’il soit ».

Il s’est aussi dit ouvert au dialogue et s’engage à émettre des critiques, des suggestions et des recommandations en vue d’améliorer la gouvernance politique du pays. « Nous sommes une opposition républicaine, patriote qui chaque fois que le besoin se fera sentir, n’hésitera pas à aller à la discussion et au dialogue pour donner sa version des choses, sa compréhension, ses propositions et ses recommandations à ceux qui ont en charge la gestion du pays » a-t-il ajouté.

Ahmed CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *