Burkina Faso : un parti de centre-gauche dans l’arène politique

Le Front Africain pour le Changement (FAC) à tenue sa première conférence de presse ce jeudi 21 mars 2019 à Ouagadougou, dans l’objectif de faire sa présentation officielle et d’afficher son soutient au président Kaboré pour les élection présidentielle de 2020. Le parti dit défendre les principes de la sociale démocratie et se revendique de “centre-gauche”.


Le FAC est le tout nouveau parti politique qui vient de faire son apparition officielle. Face aux hommes de médias ce matin du jeudi 21 mars, le président Ousseini Nacanambo et ses collaborateur ont présenté leur parti comme un parti qui de “centre-gauche”. Le FAC entend défendre les idéaux de la sociale démocratie.
Un parti qui soutiendra la candidature de Roch Marc Christian Kaboré pour l’élection présidentielle de 2020.

Le parti entend rejoindre l’alliance de la majorité présidentielle car pour le président Ousseini Nacanambo, le programme politique du président Kaboré concorde avec les visions du parti. Cependant, il précise que le FAC soutiendra le président Kaboré et non son parti le MPP.
Un parti du renouveau et de la rupture.
“La renaissance du Burkina Faso, celle de l’espérance en des lendemains meilleurs en dernière analyse dépendra exclusivement de la capacité de notre pays à créer la rupture avec sa manière d’être, de se comporter et de penser, comme il l’a fait au cours de ces 50 dernières années” précise le président du parti.
On comprendra donc que le FAC entend se positionner comme un parti de la rupture avec les vieilles méthodes et désir être se parti du renouveau et du changement dont rêves les burkinabè.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *