Clôture 19e session AG des Etatblissements publics de l’Etat : Les rapports de gestion et les états financiers de 99 EPE approuvés

Les rideaux sont tombés sur la 19e session de l’Assemblée générale des Etablissements publics d’Etat (EPE) le vendredi 19 octobre 2018. La cérémonie de clôture de cette AG présidée par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba en sa qualité de président par délégation, a invité les responsables des EPE à s’approprier les résolutions et recommandations formulées à l’issue des échanges et à œuvrer pour leur mise en œuvre diligente.

 

C’est sur une note de satisfaction que le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, président par délégation de l’Assemblée générale des Etablissements publics d’Etat (EPE) a clos la 19e session de l’Assemblée générale des Etablissements publics d’Etat le vendredi 19 octobre 2018. De l’examen des états financiers et des rapports de gestion des conseils d’administration, il ressort un bilan positif de la situation des établissements publics au titre de l’exercice 2017 à en croire Paul Kaba Thiéba. Conscient que la positivité du bilan au titre de l’exercice 2017 vient de l’effort fourni par les différents EPE, il estime que les efforts remarquables déployés devront demeurer constants, au regard des nombreux défis qui restent encore à relever. Ces défis selon ses dires se résument tant dans l’amélioration de la qualité des services publics offerts aux usagers, que dans la gestion des finances publiques. Pour parvenir à ce résultat, les participants à l’AG ont formulé des résolutions et des recommandations. Les résolutions ont en effet porté sur l’adoption des rapports de gestion et l’approbation des états financiers de l’exercice 2017 ; les conclusions de l’examen des rapports d’explication présentés par l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) , le Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) et le Centre de formation professionnelle industrielle de Bobo-Dioulasso (CFPI-B) ; les conclusions de l’examen du rapport d’explication par le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ) ; l’approbation du rapport de gestion et des états financiers de l’exercice 2016 du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) à titre de régulation. Quant aux recommandations, elles portent sur l’appropriation du Budget-programme par les Etablissements publics de l’Etat ; la tenue de rencontres sectorielles des EPE avant chaque session de l’Assemblée générale des EPE en vue d’échanger des difficultés et les perspectives de solutions ; la transmission systématiquement à l’ARCOP de la liste des prestataires défaillants ; le respect des dispositions fiscale dans le cadre de l’exécution de la dépense ; les audits au niveau des fonds nationaux en vue de mettre en évidence les insuffisances au niveau de la gouvernance, de la gestion financière et comptable, de la politique de crédits à l’effet d’aboutir à des recouvrements permettant de mettre en œuvre de nouvelles procédures d’octroi de crédits, de recouvrement et de mise en œuvre des garanties. Le président par délégation de l’AG des EPE conscient que la mise en œuvre des résolutions et recommandations va assurer une performance des établissements publics, a invité les participants à la rencontre à les approprier et à œuvrer pour leur mise en œuvre diligente.

Il faut rappeler qu’avant de formuler les résolutions et les recommandations, la rencontre a entendu la communication sur quatre rapports d’explication produits par l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique ; le Centre de formation professionnelle industrielle de Bobo-Dioulasso ; le Fonds national pour l’éducation et la recherche et le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes. Ces établissements ont été invités en effet à prendre les dispositions nécessaires pour produire des états financiers de l’année 2018 et à présenter lesdits documents pour la prochaine Assemblée générale. L’AG/EPE a également instruit l’IGF de diligenter un audit du FONER et du FAIJ à l’effet de produire un rapport pour édifier de la situation qui prévaut sur la non production des états financiers et des rapports.
En définitif, il faut souligner le fait qu’au terme présent exercice qui a duré 48 heures, l’AG/EPE a approuvé les rapports de gestion et les états financiers de 99 EPE dont 17 fonds nationaux.
Au moment où les rideaux tombaient sur la 19e session, l’on pense déjà à la 20e dont le choix du thème et la date à laquelle elle doit se tenir ont été décidés par les manifestants. La prochaine édition va en effet se tenir le jeudi 18 et le vendredi 19 juillet 2019 autour du thème : « La gestion axée sur les résultats au service de la performance des Etablissements publics de l’Etat ».

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *