Disparition du juge Salifou Nébié:  » Il s’agit d’un crime politique  » dixit le Collectif

Ceci est une déclaration du Collectif Justice pour Salifou Nébié parvenue à notre rédaction

« Voici trois ans que le juge constitutionnel Salifou Nébié a été cruellement assassiné sur une bretelle de Saponé le 24 mai 2014 aux environs de 20h. Au jour d’aujourd’hui, les mobiles du crime restent méconnus, mais tout porte à croire qu’il s’agit d’un crime politique au regard du contexte et des faits. Salifou Nébié, -l’on se rappelle- est mort au moment où le pouvoir de Blaise Compaoré tenait à modifier l’article 37 de la Constitution pour permettre à celui-ci de se représenter à l’élection présidentielle de 2015.

Par ailleurs Le Collectif Justice pour Salifou Nébié composé de onze associations et mouvements de la société civile n’a eu de cesse de dénoncer l’autopsie faite en son temps par le médecin-légiste Stéphane Chochois comme étant truquée. Ce médecin est également un homme politique qui porte les couleurs du parti de droite « Les Républicains » en tant que délégué de la 5e circonscription de la région de-Calais en France. Selon des sources proches du dossier, le juge Nébié a été bel et bien assassiné ainsi que l’atteste la première autopsie pratiquée par les médecins burkinabé. L’enquête dont des voix autorisées affirment qu’elle suit son cours (selon la formule consacrée) connaîtrait des avancées notables. Le Collectif Justice pour Salifou Nébié suit de très près le dossier. Il saisit l’occasion de ce douloureux anniversaire pour saluer la mémoire de l’illustre disparu.

Il appelle une fois de plus, la justice à faire diligence pour que justice soit enfin rendue à Salifou Nébié.

Fait à Ouagadougou le 23 mai 2017

Le Collectif Justice pour Salifou Nébié »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *