Elaboration de la politique nationale de sécurité : Le comité scientifique fait le point de ses travaux à Alassane Bala Sakandé

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a reçu en audience ce mardi 27 août 2019, le comité scientifique de la commission d’élaboration de la politique nationale de sécurité. Il l’a rassuré d’un accompagnement de l’Assemblée nationale pouvant lui permettre d’atteindre l’objectif qui lui a été assigné.

Mandaté par le gouvernement pour réfléchir sur une politique de sécurité nationale, le comité scientifique de la commission d’élaboration de la politique nationale de sécurité depuis sa mise en place travaille pour produire un document qui servira de base aux professionnels de la sécurité qui pourront mieux contrer la menace terroriste. Pour réussir cette mission qui lui a été confiée, le comité a inclus une série de concertation dans son agenda. C’est ainsi qu’après le président du Faso, le Premier ministre, les membres dudit comité ont rencontré le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé ce mardi 27 août 2019. Selon le porte-parole du comité, le colonel-major Aimé Simporé, son équipe a présenté au premier responsable des élus nationaux, l’état de ses travaux. Cela d’après ses dires, a permis à l’équipe en question de recueillir les orientations et les conseils du député. Il confie que c’est d’ailleurs ce que fait le comité à travers toutes ses consultations. Le porte-parole confie qu’aujourd’hui, l’on ne peut plus continuer à gouverner dans le domaine sécuritaire comme on l’a toujours fait, c’est-à-dire de manière sectorielle. « Il faut que tout le monde soit associé afin qu’il y ai une sécurité optimale pour tout le monde » a-t-il soutenu.
L’appel de l’officier Aimé Simporé n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Il a en effet été rassuré par le président de l’Assemblé Alassane Bala Sakandé qui a déclaré : « ils peuvent être sûrs de l’accompagnement de l’Assemblée nationale ». Pour sa part il veut impliquer les élus nationaux dans la lutte contre l’insécurité. Ses propos : « il est important que l’on puisse trouver une passerelle au niveau de l’Assemblée nationale de sorte que les groupes parlementaires et comité scientifique de la commission d’élaboration de la politique nationale de sécurité puissent réfléchir ensemble et voir quel peut être l’apport au travail qui a été déjà fait », en témoignent. Alassane Bala Sakandé va plus loin en évoquant une contribution financière de l’institution dont il a la charge, dans la mesure du possible. Sa volonté de soutenir le comité scientifique pour l’atteinte des résultats qui lui ont assignés a été saluée par l’officier militaire qui indique que ses collaborateurs et lui, veulent poser les fondements d’une nouvelle approche sécuritaire, d’une nouvelle façon de concevoir la sécurité et de la mettre en œuvre. Au nom de ces derniers, il dit repartir mieux conforter dans leur démarche mais aussi avec d’autres idées qui vont leur permettre d’améliorer notre démarche.

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *