Fond Commun au Burkina Faso : Le SNTPB demande un partage équitable à tous les travailleurs du Trésor public

Le Syndicat National des Travailleurs du Trésor Public du Burkina (SNTPB) a organisé une conférence de presse ce mardi 25 juillet 2017 à Ouagadougou pour montrer son indignation suite au comportement « discriminatoire » des membres du Syndicat Autonome des Travailleurs du Trésor du Burkina (SATB) face au partage du Fond Commun (FC).

Honoré Patrick OUOBA, SG SNTPB

Depuis fort longtemps les agents du Trésor public du Burkina Faso luttent pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Lez bout du tunnel ne semblait plus loin avec la « signature du Protocol d’accord » entre le syndicat et le Gouvernement. « Malheureusement dans le cadre e la mise en œuvre dudit Protocol, on assiste à un réveil des vieux démons par le SATB, voyant que tous les agents sont fonctionnaires de l’Etat, tente encore d’inclure un critère discriminatoire dans la répartition des éléments de motivation en distinguant les agents occupant des emplois spécifiques et ceux des emplois non spécifiques de la DGTCP sans consulter la base », s’est offusqué Honoré Patrick OUOBA, Secrétaire Général (SG) du SNTPB. De son avis, il n’est normal que dans une même administration, des travailleurs soient traités de façon inéquitable.

Le SNTPB refuse que le SATB le traite d’ « allogène ».

Ainsi, dans ce sens, les conférenciers ont laissé entendre que le SATB traite d’ « allogène ». Ainsi, au-delà de l’aspect financier, Alidou BOUNDAHOGO, SG à la formation syndicale du SNTPB, a tenu à préciser que leur lutte est « une lutte d’identité » parce qu’il dit refuser que des filles et fils d’un même pays soient traités d’allogènes. Il a également indiqué que le STNPB est né parce que ses membres avaient « honte » du comportement de leurs amis d’ « en face ». Pour ce faire, le SNTPB refuse que le trésor soit « le jardin » où seront semées les graines de la discrimination.

La répartition du FC, véritable point de division.

Le SNTPB souhaite que le Fond Commun (FC) soit partagé entre tous les travailleurs du Trésor public de « façon équitable ». Pour ce syndicat, tous les travailleurs du trésor, quel que soit leur statut, doivent bénéficier du FC de façon équitable. Chose que, semble-t-il, le SATB ne prône pas. Lagassina SANON, SG adjoint, pense dans ce sens qu’en posant ses actes discriminatoires, le SATB a trahi la « lutte commune » qui avait porté fruit. A l’entendre, le SATB veut se partager entre ses membres 100% de la masse à partager alors que 30% de cette masse a été obtenue après une lutte commune. Le SNTPB demande cependant à ce que tout soit mis en œuvre pour un partage équitable. « A travail égal, salaire égal », disent-ils.

Alida TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *