Service militaire : 42 commandos de Pô mis à la disposition de neuf pays africains

Quarante deux élèves officiers d’active de l’Académie militaire Georges Namoano ont reçu leurs épaulettes de sous-lieutenant le samedi 22 juillet 2017 lors d’une cérémonie qui s’est déroulée dans l’enceinte ladite académie à Pô et qui est placée sous le haut patronage du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Après deux années de formation, les élèves sont aptes à servir sur le terrain.

Après deux années de formation en multiples épreuves qui ont forgé leur moral et contribuer à leur formation physique et intellectuelle, 42 élèves officiers d’active de l’Académie militaire Georges Namoano sont aptes à servir sur le terrain. Leur porte-parole Parfait Kambou l’a confirmé quand il a déclaré : « fort de tous rudiments, nous sommes aptes à servir partout où le devoir nous appelle ». Il n’a pas tord, car à son tour, le chef d’Etat major général des armées, le général de brigade Oumarou Sadou va les déclarer tous digne de l’épaulette de sous-lieutenant et aptes à leur premier emploi d’officiers. C’est fort de cela qu’il les a invités à aller à la besogne. Mais avant, il a déclaré : « tâcher d’être des exemples de compétence, de dévouement et de loyauté au service de vos Nations respectives ». Il rajoute : « mettez un point d’honneur à magnifier l’éthique de l’officier et assumer avec honneur et de dignité, les responsabilités qui seront les vôtres dans la chaîne de commandement, en veillant tout particulièrement à la qualité de vos rapport avec vos hommes ».

Issu de neuf pays à savoir 30 du Burkina Faso dont deux personnels féminins, un de la Centrafrique, deux de la Côte d’ivoire, un de Djibouti, un du Gabon, deux de la Guinée Conakry, un du Mali, deux du Niger et deux du Togo ; les 42 élèves ont reçu leurs épaulettes de sous-lieutenant le samedi 22 juillet 2017. Ils constituent la 16e promotion de l’académie militaire Georges Namoano ; une promotion nommée espérance par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. ils ont une moyenne d’âge de 24 ans a confié le commandant de l’académie Adam néré. A l’en croire, les désormais sous-lieutenants ont été modulés durant deux ans dans un vaste champ pluridisciplinaire, alliant acquisition de savoir, de savoir-faire et de savoir-être, et ce en adéquation avec les exigences et les défis du moment. C’est donc conscient de la qualité du savoir qui leur a été transmis qu’il les a invités à observer la loyauté ; la loyauté à l’endroit de leurs supérieurs, de la communauté militaire et de la Nation toute entière. C’est un impératif selon lui, car la loyauté est une qualité qui fait la grandeur de l’officier a-t-il soutenu. A l’en droit de leurs futurs supérieurs il a formulé le vœu selon lequel, ces derniers guident les premiers pas de ses élèves, en les leur inspirant confiance.

Par Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *