Justice burkinabè : les avocats décident de suspendre leur mouvement d’humeur

À l’issue d’une assemblée générale tenue ce lundi 10 juin 2019 à Ouagadougou, les avocats burkinabè ont décidé de suspendre leur mouvement d’humeur débuté en avril dernier.

Partis en grève pour dénoncer des dysfonctionnements du système judiciaire dans la mi-avril 2019, les avocats décident de suspendre leur mouvement et de reprendre le travail dès demain mardi. Les raisons qui ont prévalu à cette décisions ne sont pas connues pour l’instant. Il est à noter cependant qu’elle entraîne la reprise du procès du putsch manqué de septembre 2015 suspendu depuis plus d’un mois.

Ahmed CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *