Justice : Le Syndicat burkinabè des magistrats (SBM) fête ses 20 ans de lutte

Le Syndicat burkinabè des magistrats (SBM) a commémoré ce samedi 02 novembre 2019 son 20e anniversaire à la salle de conférence du Centre de formation Cardinal Paul Zoungrana à Ouagadougou. Deux décennies après sa naissance le SBM marque un arrêt pour faire un bilan de « 20 ans de lutte » pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des magistrats.

« Le SBM : 20 ans de lutte pour une magistrature indépendante, efficace et crédible », c’est sous ce thème que les magistrats du SBM ont tenu à commémorer leur 20e anniversaire.

Plusieurs magistrats venus des différentes contrées du Burkina Faso ont tenu à faire le déplacement pour fêter l’évènement. L’on a noté la présence remarquable d’anciens magistrats devenus avocats comme Me Alidou Ouédraogo, Me Guy Hervé Kam, membre fondateur du syndicat il y a 20 ans de cela.

Pour le secrétaire général du syndicat Moriba Traoré, les objectifs que se sont fixés les fondateurs du syndicat sont aujourd’hui atteints. « Depuis sa création, le Syndicat Burkinabè des Magistrats a toujours fait l’effort d’avoir pour boussole les objectifs qu’il s’était fixés, peu importe l’époque et peu importe la personne à la tête du Ministère. Cette constance et cette fidélité à ses objectifs lui ont permis de surmonter toutes les difficultés rencontrées depuis sa naissance et de s’insérer dans le milieu judiciaire comme un syndicat dont la contribution qualitative ne peut, sous peine d’exposer sa bonne foi, être contestée. » a-t-il soutenu.

La commémoration du 20e anniversaire a été ponctuée par quatre communications autour des thèmes que sont : « Le mouvement syndical et l’indépendance de la justice burkinabè », « Le droit au juge », « Le juge de demain », et « Le juge burkinabè a-t-il tout pris à la République ? »

Bessy François SENI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *