Réseaux sociaux : Les activistes du MPP sont formés pour une utilisation efficiente

La jeunesse du Kadiogo du Mouvement pour le peuple et le progrès (MPP) a eu droit à une formation initiée par le parti à Ouagadougou le samedi 7 avril 2018. Ce sont les activistes qui sont formés sur l’utilisation des réseaux sociaux.

Selon le chargé des réseaux sociaux de la jeunesse du Kadiogo, du Mouvement pour le peuple et le progrès (MPP), Souleymane Ouédraogo, « Les réseaux sociaux sont devenus un tremplin incontournable de nos jours ». Il a fait cette déclaration ce samedi 7 avril 2018 à l’ouverture de la formation sur l’utilisation des réseaux sociaux, initiée par le parti au pouvoir au profit de ses activistes. S’il reconnait que les réseaux sociaux constituent un outil d’information et de visibilité des faits sociaux ; il dit être conscient, qu’ils peuvent également être un danger de nature à compromettre la paix sociale. C’est la raison pour laquelle il a déclaré que : « leur usage se présente comme un couteau à double tranchant ». C’est fort de ce fait, que l’équipe dont il a la charge a initié une formation sur l’utilisation des réseaux sociaux au profit de la jeunesse du Kadiogo. L’objectif visé donc à travers une telle formation est d’aider les activistes du parti au pouvoir à une bonne utilisation desdits réseaux a-t-il souligné. Il rappelle que pour atteindre cet objectif, les participants auront droit à quatre communications. Il s’agit selon lui, du droit et devoir des activistes dans un Etat de droit ; l’activisme sur les réseaux sociaux : quelles préoccupations à prendre pour une bonne stratégie communicationnelle ; le rôle des activistes pour une compréhension, explication et une mise en œuvre efficace du PNDES ; l’appui des activistes dans la communication gouvernementale et la vulgarisation du compte rendu en conseil des ministres. Au regard des thèmes qui seront développés durant cette formation qui va durer 24 heures, et de l’importance de la formation Souleymane Ouédraogo a invité ses camarades à s’approprier les connaissances qui leurs seront transmises en vue de promouvoir un meilleur traitement de l’information sur les réseaux sociaux.

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *