Sortie de promotion à l’Ecole Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire : 122 compétences prêtes à servir

La sortie de la première promotion de l’Ecole Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (ENGSP) s’est déroulée le jeudi 4 août 2016 dans l’enceinte de l’école sis à Roumtenga dans la banlieue nord de Ouagadougou.

La création de la garde de sécurité pénitentiaire en 1984, en tant qu’unité paramilitaire obéissait à une volonté politique visant un profond changement dans le traitement des questions pénitentiaires au Burkina Faso. A l’emprisonnement pur et simple, en effet, il s’est avéré nécessaire d’intégrer les droits humains et la réinsertion sociale de la personne détenue. La cérémonie était placée sous le haut patronage du Premier ministre, Paul Kaba Thieba, représenté par le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territorial, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure, Simon Compaore. Pour le ministre Simon Compaoré, il salue les efforts consentis par le ministère de la justice au regard des besoins. Le parrain de la promotion, le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo était représenté par le deuxième vice-président de l’Assemblée, Lona Charles Ouattara. Cette première promotion de l’ENGSP compte 122 élèves dont cinq (5) inspecteurs, vingt (20) contrôleurs et quatre-vingt-dix-sept (97) assistants. Les autorités ont félicité les élèves et l’encadrement pour les résultats obtenus.  Le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro a souligné la volonté du gouvernement de rendre professionnelle d’administration pénitentiaire. Dans cette perspective a-t-il ajouté, l’ENGSP verra ses capacités renforcées aussi bien en formateurs qu’en infrastructures. « Cette école est d’un grand intérêt pour le rayonnement international du Burkina Faso. La lutte contre la criminalité interne et transfrontalière sous toutes ses formes commande que les hommes et les femmes qui exercent dans ce domaine bénéficient d’une formation dans les meilleures conditions » a soutenu Bessolé René Bagoro. Cette première couvée de l’ENGSP a été baptisée promotion « Adama Rouamba », du nom du regretté Directeur Général de Garde de Sécurité Pénitentiaire (2011 à 2015).

Dieudonné LANKOANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *