Lutte contre la corruption : « La corruption annihile et anesthésie toute idée d’égalité et de justice sociale », Luc Marius Ibriga

Ce jeudi 10 janvier 2019 se tient à Ouagadougou la journée de concertation entre l’ASCE-LC et les OSC dans l’objectif de construire entre ces deux entités une synergie d’action dans le cadre de la lutte contre la corruption. Le président de la cérémonie a saisi l’occasion pour rappeler que  » la corruption est une pieuvre dont les multiples tentacules annihilent et anesthésient toute idée d’égalité et de justice sociale ».

L’Autorité Supérieure de Contrôle d’État et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) rencontre les Organisations de la Société Civile (OSC) dans le cadre d’une mutualisation des efforts d’une part et d’autre part dans la lutte contre la corruption. A en croire les organisateurs de l’activité, pour l’atteinte de  » résultats tangibles », il est nécessaire de créer un large front. C’est ce qui justifierait selon eux, la tenue de cette rencontre.

« Pour être efficace, la lutte contre la corruption doit être menée à tous les niveaux et impliquer tous les acteurs », précise Luc Marius Ibriga, Contrôleur général d’État.
Pour lui, la lutte contre la corruption exige l’implication de chaque citoyen non seulement au niveau individuel mais surtout, au niveau collectif.
« Il importe donc que chaque citoyen devienne une sentinelle anti – corruption » ajoute t-il.

Il sera en outre dressé au cours de la rencontre un état des lieux de la corruption au Burkina Faso. Aussi, il sera question de faire « le point des actions et des activités de prévention et de lutte contre la corruption au niveau des acteurs » puis, « il sera fait des propositions fortes à même d’éradiquer le fléau de la corruption ».

Nourdine CONSEIBO
nconseibo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *