Affaire forêt de Kua: Le maire de Bobo interdit les manifestations, le MPFK contre attaquera cette décision en justice

Dans ce communiqué ci-dessous, le coordonnateur du Mouvement pour la protection de la forêt de Kua (MPFK), Moussa Zerbo affirme que son organisation déposera un recours en justice contre la décision du maire Bourahima Sanou d’interdire toute manifestation en lien avec la forêt de Kua qu’elle juge « liberticide ».

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MOUVEMENT POUR LA PROTECTION DE LA FORÊT DE KUA (MPFK)

Le Mouvement pour la Protection de la Forêt de Kua (MPFK) a appris avec indignation, la décision arbitraire du Maire de Bobo-Dioulasso d’interdire toute manifestation dans la cité de Sya, en lien avec l’affaire Kua.
Cette décision intervient aux lendemains d’une manifestation de gens à la solde du même maire, et où plusieurs organisations défendant la forêt de Kua s’apprêtent à sonner la mobilisation.
Le MPFK mène sa lutte dans le respect de la république et dans un esprit de non-violence.

C’est pourquoi, les premiers responsables de notre organisation déposeront, en tant que citoyens, des recours en justice contre cette décision liberticide du Maire de Bobo-Dioulasso.
Le MPFK félicite l’ensemble des défenseurs de la forêt classée de Kua, et les encourage à poursuivre la lutte jusqu’à la victoire.
Oui à l’implantation du nouveau CHU à Bobo-Dioulasso sur un autre site !
Non et non à la destruction de la forêt classée de Kua !

Ouagadougou, le 1er juin 2019
Le Coordonnateur du MPFK
Moussa ZERBO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *