Arrondissement 5 : Des jeunes militants appellent le CDP à organiser le retour de Blaise Compaoré

Des jeunes militants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de l’arrondissement 5 de Ouagadougou ont animé une conférence de presse ce dimache 28 avril 2019 pour exprimer leur opinion sur la vie et le fonctionnement de leur parti,ainsi que sur le «combat électoral qui s’annonce pour fin 2020». Le retour de l’ancien président Blaise Compaoré et le choix de Kadré Désire Ouédraogo (KDO) comme candidat du CDP à l’élection présidentielle de 2020 ont été les points focaux de cette rencontre.

«Kadré Désire Ouédraogo est l’homme de la situation ». C’est la conviction des jeunes militants du CDP de l’arrondissement 5 de Ouagadougou.
Les intéressés ont demandé à leur parti d’investir KDO comme candidat du CDP à l’élection présidentielle de 2020.
Leur porte parole Zakaria Tagnan justifie cette décision par le fait que «le choix du candidat du CDP doit se faire avec beaucoup de sérieux et de rigueur pour être consensuel ».
C’est pourquoi, poursuit-il, «nous interpellons notre parti à porter son choix sur la personne de KDO afin qu’il soit le candidat unique du parti».
Aussi, il justifie ce choix par les qualités intellectuelles et humaines de la personne de KDO. «Au regard de son intégrité, son patriotisme et son expérience professionnelle dans la gestion des affaires de l’État au plan national et international, son tempérament et son esprit de rassembleur, Kadré Désiré Ouédraogo est le candidat parfait pour permettre au CDP de revenir à nouveau au pouvoir» a-t-il ajouté.

Une vue des participants.

Pour eux, c’est un homme consensuel accepté au CDP et même au-delà. «Il est accepté par l’immense majorité des militants du CDP et au-delà du CDP, c’est un rassembleur», a précisé Zakaria Tagnan.
La situation actuelle du Burkina Faso peut être résorbée par l’expérience de KDO selon la jeunesse militante.

«KDO pourra mettre son expérience et ses atouts au service du peuple burkinabè afin de travailler à apaiser les tensions et consolider la cohésion et l’unité nationale » a clamé le porte parole qui ne manque pas d’exprimer le soutien du groupe à la candidature de l’homme.

Le retour de Blaise Compaoré devrait plus préoccuper l’instance dirigeante du CDP selon la jeunesse militante.

«Nous invitons le parti à entreprendre les démarches nécessaires et à organiser des activités pour le retour de Blaise Compaoré et de tous les exilés politiques », a lancé Zakaria Tagnan.

Pour lui, le retour de l’ancien président Blaise Compaoré est nécessaire dans la mesure où celui-ci pourra apporter sa contribution par son expérience à résoudre certaines difficultés que traverse le Burkina Faso.

Nourdine Conseibo.
nconseibo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *