BBDA : Dans la clé de répartition de mai, le bénéficiaire qui gagne le moins empoche la somme de 3001 F CFA

Le comité de réclamation du Bureau Burkinabè des Droits d’Auteurs (BBDA) était face à la presse ce mercredi 29 mai 2019 pour communiquer sur la répartition des droits de représentation de l’année en cours. Sur un montant total de 313 178 911 FCFA à répartir entre 9905 ayants droit /bénéficiaires, l’artiste qui gagne le moins empoche la somme de 3001 FCFA.

La répartition des droits est une opération de calcul et de paiement des droits effectuée par une société de gestion collective au profit de tous ses membres dont les oeuvres ont été exploitées sur son ressort territorial.

Pour la répartition de l’année en cours, ou encore répartition de mai, 9905 ayant droit tels que les réalisateurs, les scénaristes, les compositeurs et chanteurs de musique, les auteurs d’art graphique,… se partageront la somme de 313 178 911 FCFA.

Si le bénéficiaire qui gagne le plus empoche la somme de 6 900 000 FCFA, celui qui a le revenu le plus faible empoche la somme de 3001 FCFA. Pourquoi une telle disparité dans les paiements? Le président du comité de suivi du BBDA, Télesphore Bationo explique que la faute vient des bénéficiaires eux-mêmes.

 

«C’est de la responsabilité des acteurs eux-mêmes. Beaucoup diffusent leurs œuvres sans se faire déclarer au préalable au BBDA. Ainsi, ils ne donnent pas le droit à cette structure de collecter leurs droits. Quand on ne se déclare pas, on ne peut pas percevoir gros», a-t-il assuré.

Pour se faire déclarer, il suffit de venir au BBDA et de demander son catalogue d’artiste pour le corriger, nous explique Télesphore Bationo.

«Avant même de diffuser une œuvre, venez la déclarer au BBDA pour lui donner le droit de collecter ce que votre œuvre vous procure comme revenu», a-t-il lancé à l’attention des créateurs.

Ahmed CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *