Coopération décentralisée : Les assises nationales prévues pour se tenir du 5 au 7 octobre

Le ministre de l’Administration territoriale, et de la Décentralisation (MATD), Siméon Sawadago a rencontré le corps diplomatique à Ouagadougou le vendredi 15 septembre 2017. Au menu, les informations sur l’organisation des assises nationales de la coopération décentralisée prévues pour se tenir du 5 au 7 octobre prochain.

L’organisation des assises nationales de la coopération décentralisée prévues pour se tenir du 5 au 7octobre prochain, c’est ce qui a motivé la rencontre entre le ministre de l’Administration territoriale, et de la Décentralisation (MATD), Siméon Sawadago et le corps diplomatique le vendredi 15 septembre 2017. Si on en croit le ministre Siméon Sawadago, c’est la première fois que le Burkina Faso organise une telle rencontre sur la coopération décentralisée. Il a rappelé que de part le passé, des rencontres ont été organisées mais elles étaient bilatérales, Burkina-France. « Contrairement à ces dernières, les présentes que nous organiserons courant octobre 2017, s’ouvriront à d’autres acteurs des pays d’Europe, d’Asie, d’Amérique et d‘Afrique » a-t-il souligné. Si la coopération décentralisée a connu une période de léthargie sous la Transition, le patron de la cérémonie rappelle que la présente édition a pour but non seulement de la relancer, mais aussi rassurer les partenaires extérieurs notamment ceux du Nord sur le renforcement du processus de décentralisation du Burkina Faso. L’autre but recherché est de permettre aussi aux nouveaux élus locaux de rencontrer leurs partenaires pour certains ou de nouer de nouveaux partenariats pour d’autres a-t-il indiqué.
Siméon Sawadogo tient à ces assises. La raison selon lui, est que la coopération décentralisée est pour les collectivités territoriales de notre pays, une opportunité de partage d’expériences, de renforcement des capacités, de mobilisation des ressources et de mutualisation des moyens afin d’améliorer la gouvernance locale et offrir aux populations des services publics locaux de qualité. Il rappelle que ladite coopération se caractérise par la diversité des acteurs mobilisés et par la richesse des échanges avec des réalisations concrètes sur le terrain en termes d’infrastructures et d’équipements.

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *