Cybercriminalité : des malfrats s’en prennent au système informatique d’une caisse populaire

Ouagadougou.

Une caisse populaire de la capitale burkinabè a été victime de falsification de son système informatique par des individus mal intentionnés. Cette situation aurait causé d’énormes préjudices financiers à ladite caisse.

Selon les faits relatés au tribunal des individus pour la plupart résidents à l’extérieur du pays entreraient en contact avec des commerçants pour faire des affaires. Ils proposent à cet effet à ces personnes de se faire ouvrir des comptes bancaires où de l’argent pourrait être versé depuis l’étranger. Une fois le contact établi, ces derniers passent par des tierces personnes pour venir retirer de la marchandise ou de l’argent chez ces dits commerçants tout en leur promettant de leur faire envoyer l’argent par voie bancaire.

Les victimes de ces genres de manipulations avouent avoir reçu de l’argent sur leurs comptes bancaires, des sommes qu’ils n’ont jamais pu entrer en possession parce que les transferts d’argent en question se sont avérés faux selon les investigations de la caisse populaire. « En matière de cybercriminalité ceux que vous voyez sont plus dangereux que ceux que vous ne voyez pas », a laissé entendre le procureur du Faso au cours de son intervention en fin d’audience. En attendant la fin de cette affaire, les présumés complices de ces fraudes croupissent à la Maison d’arrêt et de correction de la ville.

Bessy François SENI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *