Ecole nationale de la police : La promotion « Défis sécuritaires » prête pour servir la Nation

La cérémonie de sortie de la 47e promotion des élèves de l’Ecole nationale de police (ENP), baptisée promotion « Défis sécuritaires », s’est déroulée le mardi 31 juillet 2018 à Ouagadougou. Ils sont 1535 élèves qui ont été déclarés dignes du titre de l’Ecole nationale de police.

C’est conformément à la devise de l’Ecole nationale de la police (ENP) : « Bien apprendre pour mieux protéger » que 1535 élèves ont été formés. Issus de la 47e promotion, ils ont été déclarés dignes du titre de l’Ecole nationale de police, et ont effectué leur sortie de promotion le mardi 31 juillet 2018, sous le regard bien veillant du ministre de la Sécurité, Clément Sawadogo. Patron de la cérémonie, il a félicité les nouveaux policiers à qui il a rappelé que ce jour sonne comme un nouveau départ. Son avis est partagé par le directeur général de la police, Théophile Sié Dabiré qui va déclarer : « une autre vie s’ouvre à vous chers élèves sortants : celle de la vie professionnelle ». Pour sa part, il leur a souhaité bon vent avant d’attirer leur attention sur quelques vertus à rechercher pour une meilleure vie professionnelle. Dans un contexte d’insécurité ambiante, la première de ces vertus selon lui est la prudence. Il estime que la seconde est le professionnalisme qui d’après lui, figure en bonne place dans le refrain de l’hymne de la police nationale.

Il a été rassuré par le délégué de la 47e promotion, Daouega Wendperyargde qui l’a rassuré que ses camarades et lui mettront en pratique tout ce qu’ils ont appris durant les deux années de formation. Le directeur général n’en doute pas un seul instant en témoigne ses propos : « je le dis avec conviction possible que le Burkina Faso peut compter sur ces jeunes policiers qui n’ont ménagé aucun effort pour acquérir et mettre en pratique toutes les connaissance acquise afin d’aller renforcer davantage la lutte engagée par leurs ainés contre l’insécurité dans toutes ses formes ».
Etant sur la même longueur d’onde que le patron de la police nationale, le ministre de la Sécurité a estimé qu’il est primordial de développer chez tous les policiers les qualités et les facultés nécessaires, leur faire acquérir le savoir, le savoir-faire et le savoir être, qui sied les nouvelles missions. Il a pour sa part invité l’ensemble des policiers issus de la présente promotion à continuer à se cultiver. Il leur a également demandé de porter haut le drapeau burkinabè et de le défendre au prix de leur sueur et de leur sang. « Désormais, mettre cela en pratique n’est pas pour vous une faculté, mais plutôt un devoir sacré à l’épreuve du terrain » a soutenu Clément Sawadogo.
Le même appel a été lancé par la marraine de cette 47e promotion, le médiateur du Faso, Saran Sérémé/Séré. Après avoir prodigué quelques conseils à ses filleuls, elle les a rassurés sur sa disponibilité à les accompagnés par ses conseils tout le long de leur carrière.
Il faut rappeler qu’au départ, ils étaient 1535 élèves qui forment la 47e promotion baptisée « Défis sécuritaires ». Sur les 1535, cinq ont été autorisés à redoubler pour insuffisance de résultat ; un élève a été exclu au cours de la scolarité pour atteinte aux lois et règlements en vigueur au Burkina Faso ; un élève a été exclu pour insuffisance de résultats scolaires ; un élève a été exclu pour non-respect du règlement de discipline générale du personnel de la police nationale ; trois élèves ont perdu la vie au cours de la formation. Parmi les admis, l’on compte au niveau de la police nationale, 1494 assistants de police et 41 fonctionnaires de la police municipale. Parmi ces 41, on retrouve un inspecteur de police municipale ; cinq contrôleurs de police municipale ; 19 assistants et 16 agents de police municipale. Ces détails ont été donnés par le coordonnateur des études et des stages, le commissaire de police Lassina Traoré qui a présenté le palmarès des élèves.

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *