AG du SYNAGRH : Le bilan de l’année 2016 mitigé

Le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique (SYNAGRH) a tenue une assemblée générale ce samedi 4 février 2017 à Ouagadougou. Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour à savoir le bilan des actions de l’année 2016, l’application de la mesure d’harmonisation de l’indemnité SIGASPE, la présentation de la plate-forme revendicative et les divers.

Le bilan des actions de l’année 2016, l’application de la mesure d’harmonisation de l’indemnité SIGASPE, la présentation de la plate-forme revendicative et les divers. Ce sont les points inscrits à l’ordre du jour de l’assemblée générale tenue par le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique (SYNAGRH). Pour le secrétaire général du SYNAGRH souleymane Zoromé l’AG en question est une instance qui permet aux militants du syndicat de discuter ouvertement sur les sujets et préoccupations auxquelles ils font face dans leur service et dans leur vie de tous les jours. Il estime que la rencontre permettra de définir des perspectives et des actions de lutte collégiale pour leur résolution. Pour la présente rencontre, le SG a été claire, elle se tient dans un contexte marqué par de vastes reformes de l’Administration publique parmi lesquelles la poursuite du processus de reversement des agents de la fonction publique, la remise en cause et la relecture de la loi N°081, la reforme des concours de la fonction publique.
Avant de présenter le bilan des actions menées par le syndicat dont il est à la tête, souleymane Zoromé est revenu sur la question de la demande d’harmonisation de l’indemnité SIGASPE depuis 2014. Si on veut le croit, la résolution de ce dossier connait des difficultés ; « la gestion de cette iniquité prend des tournures inquiétantes » a-t-il souligné. Il accuse ici le ministère en charge de la fonction publique d’en être la cause.

Bilan de l’année 2016 mitigé

Le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique a mené des actions en 2016. Si certaines luttes ont abouti d’autres ce sont soldées par des échecs. Au moment de faire le bilan des actions menées au cours de l’année qui vient de s’écouler, c’est donc sans surprise que le SG du SYNAGRH a déclaré : « globalement nous pouvons dire que le bilan est mitigé ». D’après lui tout n’a pas été parfait dans les luttes engagées en 2016. En termes d’acquis, il a relevé les taux accordés pour les opérations des concours de la fonction publique, l’adoption de la loi N°085. Le SG a confié que le syndicat avait attiré l’attention des autorités burkinabè sur les manquements que présente le reversement de ladite loi. L’autre acquis mitigé selon le premier responsable du SYNAGRH est lié à l’indemnité octroyé aux gestionnaires des ressources humaines et aux financiers. Cette indemnité selon lui, leur permet de traiter la carrière du personnel. Pour résumer, dans la plateforme revendicative du syndicat qui comporte huit points, cinq ont trouvé satisfaction. Ce bilan mitigé ne décourage pas pour autant les membres du syndicat si on en croit le SG. Il a confié que l’année 2017 sera consacrée à de grandes luttes et la présente AG permettra de prendre des décisions.

Par Alex SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *