Mort de Tshisekedi: les hommages pleuvent au siège de l’UDPS à Kananga en RDC

C’est le grand vide pour l’opposition en RDC après la mort d’Etienne Tshisekedi, alias « le sphinx de Limete », ou encore « Monsieur Non ». Avalanche aussi de réactions en hommage à l’infatigable leader.

Par RFI

En Europe, les premiers à réagir à la mort d’Etienne Tshisekedi ont été les autorités belges. Didier Reynders le ministre des Affaires étrangères « salue la mémoire d’une figure politique marquante de la RDC ». La Belgique, dit-il « s’associe à la population congolaise dans sa douleur ». Il rappelle que le dernier combat d’Etienne Tshisekedi a « abouti à l’accord politique du 31 décembre et que le peuple congolais souhaite voir cet héritage porter ses fruits ».
Même tonalité chez son homologue français, Jean-Marc Ayrault qui rappelle que Tshisekedi a lutté toute sa vie pour la démocratie et la liberté. Il laissera, dit-il, une empreinte indélébile dans l’histoire de son pays. Le député européen Louis Michel bon connaisseur du Congo affirme que le décès d’Etienne Tshisekedi « nous enlève un visionnaire, une figure emblématique forte et profondément attachée à sa région, le Kasaï, et à son pays ».
Tristesse
L’Union africaine se dit très touchée par cette perte et présente ses condoléances aux Congolais ainsi qu’à leur président. Sur les réseaux sociaux, le commissaire à la paix et à la sécurité, Smaïl Chergui, exprimait ce matin sa tristesse.
Sur les réseaux sociaux, les réactions sont nombreuses. Notez celle d’Ida Sawyer chercheuse à l’ONG Human Rights Watch qui présente ses condoléances aux Congolais qui ont, dit-elle, toujours cru au combat pacifique d’Etienne Tshisekedi pour l’avènement de la démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *