Le Burkina Faso se conforte dans sa position de leader Ouest-africain dans la technologie du bio digesteur

Ouagadougou accueillera pour la seconde fois consécutive la conférence internationale sur la technologie du bio digesteur du 02 au 04 octobre 2018. Le Programme National de Bio digesteur au Burkina Faso (PNB-BF) en collaboration avec le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques a donné une conférence de presse ce mardi 25 septembre 2018 à Ouagadougou pour annoncer la tenue de la conférence internationale qu’ils organisent en octobre prochain sur la technologie du bio digesteur.

Cette conférence se tiendra sous le thème : « le bio digesteur, une solution pour la sécurité alimentaire et énergétique». En gros, 11 pays africains et plusieurs organisations internationales et interafricaines sont attendus pour la commémoration de cette technologie révolutionnaire selon le Ministre Soumanogo Koutou.

Qu’est- ce que c’est que le bio digesteur?

Le bio digesteur ou bio digesteur anaérobie est un dispositif technique utilisé pour produire du biogaz, un mélange de gaz – principalement du méthane – produit par des bactéries digérant de la matière organique dans des conditions anaérobies. Un bio digesteur n’est donc rien d’autre qu’un réacteur chimique dont les réactions chimiques ont une origine biologique. Il faut dire en terme simple que le bio digesteur est une technologie qui consiste à utiliser les excréments pour produire du biogaz.

Une vue des participants à la conférence de presse

 

Quelles sont les avantages de cette technologie?

A en croire le coordinateur du PNB- BF, Xavier Bambara, le bio digesteur à de nombreux avantages. Il cite entre autres la possibilité d’avoir du biogaz à moindre coup pour les ménages, la lutte contre la désertification car les ménages utiliseront du gaz en lieu et place du bois. Aussi, cette technologie permet de résoudre les problèmes liés à l’énergie et aussi à l’agriculture car les résidus issus du bio digesteur remplacent l’utilisation d’engrais chimique. Le coordonnateur dit également que la technologie permet d’avoir de l’éclairage et est aussi utilisable avec les couveuses pour l’élevage de la volaille. En gros, Xavier Bambara affirme que «grâce au bio digesteur anaérobie l’Afrique peut résoudre d’énormes problèmes liés à l’énergie et à l’alimentation».

Le ministre Soumanogo Koutou

Comment se procurer cette technologie?

La technologie du bio digesteur coûte environ 300000FCFA selon Monsieur le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques Soumanogo Koutou. Pour se procurer cette technologie, il faut au préalable posséder un troupeau d’animaux et prendre attache avec le service commercial du PNB- BF. Placé sous le haut patronage de son excellence Roch Marc Christian Kaboré président du Burkina Faso et sous le parrainage de Madame Sigrid Kaag Ministre de la Coopération Internationale et du commerce des Pays Bas, cette conférence internationale qui se tiendra au SIAO du 02 au 04 octobre prochain entend tenir toutes ses promesses d’amélioration des conditions de vie des africains.

Nourdine CONSEIBO

nconseibo@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *