Politique : Le NTD en rangs serrés dans la mouvance présidentielle

Le parti politique Nouveau temps pour la démocratie (NTD) a organisé sa première session élargie ce samedi 18 février 2017 à son siège à Ouagadougou. Ce fut aussi l’occasion de réaffirmer son soutien au programme présidentiel de Rock Kaboré et de présentation de vœux des militants de ce parti à leur président.

Le nouveau parti aurait-il grandi vite avant l’âge ? Selon les responsables du parti politique Nouveau temps pour la démocratie (NTD) ce nouveau venu voilà à peine 2 ans est la quatrième puissance politique au Burkina Faso avec ses 9 maires et ses centaines de conseillers municipaux. Il était donc convenable de marquer un grand arrêt pour faire le bilan du parcours. C’est alors que la première session élargie de ce parti a été organisé ce samedi 18 février 2017 à Ouagadougou en son siège. C’est l’air visiblement heureux que le président Vincent Dabilgou a fait le bilan d’un parti politique membre de la mouvance présidentielle.

A la faveur des élections municipales dernières, le NTD avec ses 505 conseillers constitue la 4ème force politique du pays, mais nous avons des difficultés parce qu’il y a 9 mairies à gérer et à l’intérieur de ces 9 mairies nous avons des ennuis avec certains partenaires politiques, déclare Vincent Dabilgou.

C’est un bilan de processus et les responsables du parti saisissent l’occasion pour réaffirmer leur engagement au programme présidentiel de Roch Kaboré.

Pour le président du NTD, ce qui est important (et quelles que soient les difficultés), c’est de ne pas perdre de vue le soutien au président Roch Kaboré. C’est pourquoi, le parti s’est engagé à resserrer encore les rangs au niveau de l’Assemblée nationale et de la base pour la mise en œuvre du programme présidentiel et du Plan national de développement économique et social(PNDES).

Sur la situation socio-politique nationale, les membres du bureau exécutif national (BEN) se sont félicités des mesures et réformes engagées par le gouvernement dans les différents secteurs qui ont permis, disent les membres du BEN, de réduire très sensiblement les inégalités et la vulnérabilité dans l’accès aux soins de santé, à l’emploi des jeunes et d’une manière globale à la protection sociale et à la construction des infrastructures.

Pour Vincent Dabilgou, « le Burkina revient de très loin avec une économie qu’on est en train de recoudre ». Tout en reconnaissant qu’il y a une pression due aux fortes attentes des populations, le parti reste convaincu que le pouvoir tient le chemin pour le bonheur du Burkina.

Une vue de l’assemblée présente

Cette activité a connu la participation d’amis, de responsables d’autres partis politiques, d’honorables députés ainsi que des militants venus des quatre coins du Burkina Faso. C’est devant cette massive assemblée que Vincent Dabilgou a dit trois mots qui lui tenait à cœur pour un Burkina de paix et progrès durable. L’occasion faisant le larron, les militants du NTD en ont profité pour présenter leurs vœux de l’année 2017 à leur président et c’est dans la bonne humeur de partage de cocktail et surtout de cadeau que le beau monde s’est quitté en se donnant rendez-vous sur les chantiers du parti.

Rappelons que le Nouveau Temps pour la Démocratie est un parti d’obédience «sociale-démocrate», qui prône «la démocratie, la justice et le travail»

Crée le 13 mars 2015, le NTD se veut un parti de l’engagement des jeunes dans la politique à travers une participation citoyenne et responsable, d’où le slogan: « Générations d’aujourd’hui, agissons’’ et la devise: ‘’démocratie- justice-travail ».

Fatim Tall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *