Procès attaque de Yimdi : Le verdict lourd pour Ali Sanou et Ollo Stanislas Silvère

Le verdict du procès de l’attaque du dépôt d’armement de Yimdi est tombé ce jeudi 6 avril 2017. Les accusés étaient condamnés entre 17 ans et trois mois de prison ferme, avec six mois de prison assorti de sursis.

Le procès des éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) aura tenu en halène le peuple burkinabè durant neuf jours. Au bout du neuvième jour, le verdict est tombé. Caque accusé est désormais situé sur son sort. Sur les 21 accusés, certains ont écopé de peines lourdes, d’autres de peines légères. Les plus lourdement condamnés sont le sergent-chef Ali Sanou et le sergent Ollo Stanislas Silvère. Les deux frères d’armes considérés comme les cerveaux de l’attaque ont écopé d’une peine de 17 ans de prison ferme chacun.
Le soldat de 1ère classe Ollé Bienvenu Kam, le soldat de 2e classe Handi Yonli, le soldat de 1ère classe Bouréima Zouré, le soldat de 1ère classe Hamado Zongo, le soldat de 2e classe Ould Hamed Aboubakren, le sergent Salif Couldiaty, le caporal Abdoul Nafion Nébié, le caporal Desmond Toé, le caporal Hamidou Drabo, le soldat de 1ère classe Djimaldine Napon, le soldat de 1ère classe Abou Ouattara, le soldat de 2e classe Yssouf Traoré et le soldat de 2e classe Seydou Soulama, ont été condamnés à une peine de 10 ans de prison ferme chacun.
Le sergent-chef Mohamed Lahoko Zerbo, le sergent-chef Roger Joachim Damagnan Koussoubé et l’adjudant Kossé Ouékouri ont été condamnés à trois mois de prison ferme chacun.
Le caporal Issaka Ouédraogo a lui été condamné à six mois de prison assortis de sursis.
Le tribunal a également prononcé la confiscation du scellé constitué de matériels militaires au bénéfice des Forces armées nationale (FAN) du Burkina Faso. Il a également prononcé la confiscation du véhicule de marque BMW couleur grise immatriculé 11 JK 2454 ayant servi au transport des armes volées et à la fuite des assaillants au profit du trésor public.
Il faut dire que les condamnés ont cinq jours pour pourvoir en cassation. Passé ce délai ; le dossier sera déclaré fort clos a annoncé le président du tribunal à l’issue de la lecture du verdict.

Par Alex SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *