Troisième axe stratégique du PNDES : 454 nouveaux engins remis à disposition des conseils agricoles

Le ministère de l’agriculture a procédé le mardi 13 novembre 2018 à Ouagadougou à une remise officielle de motocyclettes aux directions régionales de l’agriculture et des aménagements hydrauliques.

Le mardi 13 octobre 2018 a eu lieu à Ouagadougou au ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques la cérémonie officielle de remise de motocyclettes aux directions régionales.

Dans son discours d’ouverture, le président de la cérémonie en l’occurrence le ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques Jacob Ouedraogo a souhaité la bienvenue à l’ensemble des acteurs du développement rural et a adressé ses sincères remerciements. En effet, cette cérémonie de remise des motocyclettes s’inscrit dans le cadre du troisième axe stratégique du Plan national du développement économique et social (PNDES), qui vise à dynamiser les secteurs pour l’économie et les emplois.

 En outre, il incombe de façon spécifique aux acteurs du développement rural de construire durablement un secteur agro-sylvo pastoral, faunique et halieutique productif et résilient, davantage orienté vers le marché.

Une vue des nouveaux engins

Il est impérieux alors de placer l’homme au cœur de nos ambitions de développement et de l’importance du réseau d’encadrement agricole dans la réalisation des performances de notre département n’est plus à démontrer.

Cependant la réussite de cette noble mission dépend en grande partie des moyens d’action, d’où la remise des engins de ce matin.

Selon le ministre Jacob Ouedraogo : « La cérémonie de ce matin procède de notre ferme volonté et de celle du gouvernement de renforcer les capacités opérationnelles du personnel d’encadrement agricole pour plus d’efficacité et d’efficience dans ces interventions sur le terrain ».

Au total, 454 nouveaux engins à deux roues sont mis à disposition des conseils agricoles. À signaler que 304 motocyclettes ont été acquis sur le budget national et 150 sur le budget du Projet de Sécurité Alimentaire dans l’Est du Burkina (PSAE) au profit des agents de la DRAAH de l’Est. Le coût global de ses acquisitions s’élève à 453 millions de francs CFA.

L’appel est ainsi lancé aux structures déconcentrées du ministère à une répartition judicieuse des engins nouvellement acquis.

Ousseni KOUANDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *