Vie de la cité : l’Association des Résidents de la Cité de Bassinko (ARCIBA) a célébré les femmes durant le mois de mars 2019

Une association n’est utile qu’à travers les services qu’elle rend à ses membres. C’est le leitmotiv de l’association des résidents de la Cité du Pôle Urbain de Bassinko. Cette année, dans cadre de la mise en œuvre de son plan d’action opérationnel, elle a initié deux actions à fort impact au cours du mois de Mars. Les femmes de la Cité de Bassinko ont vécu un « 8 mars » sans pareil et un mois de mars très riche en activités.

Magnifier la femme à travers des activités utiles et productives… voici le choix qu’a fait l’ARCIBA (Association des Résidents de la Cité de Bassinko) cette année. Loin des djandjoba et autres activités festives, cette association, en synergie avec la Jeune Chambre Internationale Ouaga Golden, a organisé, les 8 et 9 mars derniers, une activité de sensibilisation sur les cancers féminins (cancer du sein, cancer du col de l’utérus). Une activité dont le clou a été une grande campagne de dépistages qui a permis de dépister 196 femmes sur les cancers féminins.

En marge de la sensibilisation sur les cancers, les femmes de la Cité de Bassinko ont bénéficié, le samedi 16 mars 2019, de deux communications sur des thèmes en rapport avec la santé intime de la femme et la dermatologie. Thèmes développés par deux références de ces deux domaines. Il s’agit de Dr Mariam L. SANOU TRAORE, dermatologue-vénérologue et du gynécologue, Dr Adama OUATTARA.

Dans son exposé, Dr Mariam L. SANOU TRAORE, a délivré une brillante communication sur le thème « Ma peau, de ses fonctions à son entretien ». Comment entretenir, protéger et soigner sa peau ? Voici entre autres les points sur lesquels a porté cette communication.

Dr Mariam Sanou dermatologue-vénérologue (3è à partir de la gauche)

Après des échanges très riches entre femmes, place a été faite au gynécologue, Dr Adama OUATTARA, qui a gratifié l’assistance d’un thème d’actualité non moins important que le premier : « Fistule obstétricale » et les « Fibromes et Kystes ». Qu’est-ce que les fistules ? A quoi sont dues les fistules ? Peut-on soigner les fistules ? Comment ? Voici entre autres les points sur lesquels a porté ce deuxième exposé.

Présidente JCI OUAGA Golden Stéphanie Sanou, le Major du CSPS François de Salle Ouedrago et le Président de l’ARCIBA Aboubakari Barro

Ces diverses contributions à l’endroit des grand-mères, mère et filles de la Cité de Bassinko ont été couronnées par un don de matériels divers (matériels hygiéniques et autres) au CSPS de la cité de Bassinko. Ce don est le fruit d’une collecte lancée au sein des différents ménages de la cité afin de soulager le centre de soins primaires en santé (CSPS) de la cité.

A travers ses activités, cette jeune association dénommée ARCIBA vient une fois de plus rappeler que le tissu du bien-être commun se coud avec le fil de l’attention et de la recherche du mieux-être pour notre communauté.

Salifou Ackermann OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *