11 décembre à Manga : Le conseil municipal régularise la situation de 38 couples

En prélude à la commémoration du 58e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à l’indépendance, le conseil municipal de la ville qui abrite les festivités a initié un mariage collectif au profit de 38 couples. C’était ce samedi 8 décembre 2018 à la mairie de Manga.

Ce sont 38 couples qui ont vu leur situation matrimoniale se régulariser ce samedi 8 décembre 2018 dans la commune rurale de Manga. C’était au cours d’un mariage collectif initié par le conseil municipal de ladite commune. A en croire le maire de la commune, Jérôme Timbila Rouamba qui a présidé la cérémonie, cette initiative entre dans le cadre des activités marquant la célébration du 11 décembre. Il confie que c’est une façon pour la marie qu’il dirige de donner un plus aux festivités dans la région du Centre-Sud. Tout en félicitant les couples qui ont accepté franchir la barrière selon ses mots, il leur rappel qu’ils ont fait un pas, mais que le plus dur reste à venir. C’est conscient de ce fait, que le maire a au cours de la célébration prodigué des conseils aux heureux mariés. A travers le code de la famille dont il s’est inspiré, il leur a en effet fait comprendre que le mariage est un acte sacré et que les époux et épouses, doivent respect, fidélité et amour.

Il faut rappeler que pour que ce mariage collectif puisse voir le jour, la marie a consenti à des efforts en exonérant les taxes à près de 45 mille francs CFA sur chaque dossier. Selon le maire Jérôme Timbila Rouamba ce geste du conseil municipal a permis à chaque couple de s’acquitter de 1 125 francs CFA comme frais de dossier. Si le maire était heureux d’avoir présidé la cérémonie, les plus heureux sont les nouveaux mariés dont la grande partie vivait en concubinage donc dans l’illégalité vis-à-vis de la loi. Sans exception, ils ont salué l’initiative et espèrent qu’elle sera pérenne afin de permettre également à d’autres couples de régulariser leur situation.
Il faut souligner que la célébration a été marquée par la visite du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD), Siméon Sawadogo qui a prodigué des conseils aux 38 couples. Comme les mariés, il a salué l’initiative du conseil municipal.

Thierry Le Grand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *