Droit international humanitaire : Les journalistes appelés à contribuer à l’amélioration des conditions des détenus…

La Délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) organise la première édition au Burkina Faso du concours régional de reportage humanitaire. C’est l’information qui a été donnée aux hommes de médias, principaux concernés par ce concours, ce vendredi 6 avril 2018 à travers une conférence de presse. Lequel concours se tiendra du 25 au 27 mai prochain.

La Délégation régionale du CICR à Abidjan initie un concours régional du meilleur reportage humanitaire dans le but de susciter l’intérêt pour les questions humanitaires au sein des médias en général, et plus particulièrement dans les radios des pays francophones de la délégation du CICR à Abidjan, à savoir la Côte d’ivoire, le Burkina Faso, le Bénin, la Guinée et le Togo. Ce concours vise à déceler les aptitudes et les motivations des journalistes radios à traiter des sujets humanitaires.

La compétition a été lancée le 27 mars dernier à Abidjan et restera ouverte jusqu’au 25 mai 2018, délai de rigueur, selon les conférenciers, pour déposer les productions. “Durant cette période, les journalistes auront à proposer des productions (interview, reportage, débat, etc.) qui auront été diffusées sur les antennes des radios pour lesquelles ils travaillent”, a précisé Christian MUNEZERO, Chef de Mission CICR Burkina. Il rappelle que pour cette première édition, les organisateurs de ce concours tiendront compte de toutes les productions qui auront été diffusées à partir du 25 mai 2017. En organisant ce concours, dit-il, “nous sommes convaincus que les journalistes peuvent et doivent contribuer à leur niveau, à travers des reportages, des articles, des productions, à l’amélioration des conditions de vie des détenus”.

Les organisateurs lors du point de presse

Les journalistes et professionnels des radios qui entendent participer à ce concours sont appelés à présenter des œuvres radiophonique sur un fait réel ou un événement relatif à l’un des thèmes imposés. Ces thèmes sont entre autres, “Dignité de la personne détenue” et ou “Mieux protéger le personnel médical et les patients lors des situations de violence”.

Ce concours est ouvert à toutes les radios d’intérêt public, qu’il s’agisse de radios nationales, radios commerciales d’intérêt général, radios de proximité, radios communautaires et rurales, web radios établies dans l’un des pays membres de la délégation du CICR à Abidjan.

A travers ce concours, la Délégation CICR invite les journalistes à contribuer à leur niveau, en temps de paix, à l’amélioration des conditions de vie des personnes affectées par les conflits ou les violences tout en leur donnant de la voix.

La proclamation des résultats aura lieu le 5 juillet et récompensera les 3 meilleures productions, avec un prix spécial pour le 1er lauréat doté d’une bourse pour prendre part à un voyage dans l’un des pays de la délégation du CICR à Abidjan. D’autres prix tels qu’un ordinateur portable, avec un abonnement internet seront offerts aux lauréats, ainsi qu’un Dictaphone, un bon d’achat et des livres sur l’action humanitaire.

Un jury composé de 5 membres qui sont des professionnels des médias et de la communication ainsi que des humanitaires est chargé de la sélection des meilleurs profils.

Alida Dorcas TOURE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *