ISLO : 19 stagiaires en fin de formation

La 11e promotion du stage Certificat technique du 1er degré en Armement petit calibre (CT1 APC) a effectué sa sortie, le vendredi 7 juin 2019 à l’Institut supérieur de la logistique de Ouagadougou (ISLO) et ce, après 14 semaines d’instruction. Les 19 stagiaires qui composent cette promotion ont été jugés aptes à manier et à assurer la maintenance des armes de petits calibres. Ils ont reçu leurs attestations en présence du commandant du Groupement central des armées (GCA), le colonel major Oumarou Sawadogo.

Débuté le 4 mars dernier, la 11e promotion du stage Certificat technique du 1er degré en Armement petit calibre (CT1 APC) a regroupé à l’Institut supérieur de la logistique de Ouagadougou (ISLO) 19 cadres de 14 pays différents. Son objectif, transmettre des connaissances nécessaires au personnel non officier en vue de réaliser des actes de maintenance simples sur les armes de petits calibres, diriger une équipe de réparation et assumer la fonction d’adjoint au chef d’atelier.

Pour ce faire, la formation dispensée durant les 14 semaines (4 mars au 7 juin) a été selon le directeur des études de l’ISLO, une alternance de modules théoriques et pratiques. « 14 armes différentes ont été étudiées, du PA MAC 50 au canon de 106 SR », précise le lieutenant-colonel Fabrice Hecht, qui s’est réjoui d’ailleurs qu’au bilan, tous les stagiaires ont réussi leur diplôme et sont désormais aptes à occuper des emplois du niveau CT1.

Ainsi donc, avant de procéder à la remise des attestations, celui qui s’apprête à quitter ses fonctions, car étant en fin de mission a tenu à remercier l’encadrement et tous les instructeurs qui ont contribué au bon déroulement de ce stage. S’adressant aux stagiaires, tout en saluant dans un premier temps le bon état d’esprit dont ils ont fait montre, le directeur des études les invite ensuite à ne pas dormir sur leurs lauriers. « Vous devriez chercher constamment à progresser en vous appuyant sur vos compétences et expériences, en bénéficiant des conseils éclairés de vos anciens et en n’hésitant pas à ressortir les manuels pour entretenir les connaissances acquises mais également pour accroître vos connaissances », a-t- il conseillé.

D’après lui, c’est en cela qu’ils pourront postuler à un prochain stage du 2e degré.
Avec une moyenne de 16, 18/20, le MDL- chef Nonga Gérard Zongo du Burkina est le major de la promotion. Au-delà des sentiments de joie qui l’animent, il estime que « le stage a permis un brassage culturel et un partage d’expériences entre stagiaires, encadrement et instructeurs ». Et de se féliciter du fait que chacun repart avec le maximum de connaissances et sanctionné par un diplôme CT1 APC.

Par ailleurs, à en croire ce dernier, le stage était subdivisé en deux modules :
– L’unité de valeur n°1 a été ponctuée de cours théoriques qui a permis d’étudier les caractéristiques générales des armes, l’organisation, le fonctionnement et la gestion d’un atelier de réparation d’armes ;
– L’unité de valeur n°2 quant à elle, a été soldée par des cours pratiques axés sur des actes de maintenance, l’ajustage (bois et métallique) et clôturée par une campagne de tir avec les armes étudiées.

Ecole nationale à vocation régionale soutenue par la France, l’ISLO participe activement depuis sa création en janvier 2000 à la formation des cadres dans le but de disposer d’experts qualifiés et compétents, susceptibles d’être engagés au profit des unités de la force africaine en attente. A l’issue de la présente formation qui s’est déroulée du 4 mars au 7 juin, ce sont au total 157 stages qui ont été conduits, 2827 stagiaires auront profité de cette expertise. L’ISLO est actuellement placé sous la direction du colonel Nestor Ouédraogo.

Thierry AGBODJAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *