Médias burkinabè : Lancement d’un projet dénommé « EcoMédias »

Une conférence de presse a été animée par l’Union Européenne et ses partenaires du projet « EcoMédias » ce mardi 19 juin 2018 à Ouagadougou. L’objectif visé est entre autre de porter à la connaissance du public ce projet et de décliner les grandes attentes.

 

 

Mené par l’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA) et Canal France International(CFI) le projet « EcoMédias » a été cofinancé par l’Union Européenne et CFI avec un montant total estimé à 352 000 euro soit environ 230 000 000F CFA. Ce projet vise à renforcer la qualité du suivi des politiques publiques au Burkina Faso à travers les médias. « Il permettra, grâce à des analyses de qualité, de renforcer la presse et son rôle en tant qu’acteur central de la redevabilité, fournissant au citoyen Burkinabè les informations permettant d’apprécier les politiques publiques ». Selon l’ambassadeur de l’Union Européenne Jean Lamy, l’objectif sera de disposer d’analyses et d’opinions de qualité sur les résultats des politiques publiques, le bénéfice de ces politiques auprès des populations, la transparence budgétaire etc…

 

Par ailleurs le projet EcoMédias a également pour ambition le renforcement des capacités des médias Burkinabè par des formations, afin de traiter de manière plus professionnelle les questions économiques et budgétaires par des analyses appropriées. « Cela permettra sans doute au citoyen d’apprécier l’action publique en matière budgétaire », a déclaré Jean Lamy, chef de la diplomatie européenne au Burkina.

 

Environ une soixantaine de journalistes sont attendues au cours de cette formation avec une durée de 3 ans. Selon Charlemagne Abissi, président de l’UNALFA, les bénéficiaires du projet seront retenus sur des critères qui seront publiés ultérieurement par un comité de sélection bientôt mis en place. De façon pratique, la formation serait assurée par des spécialistes, des ateliers de renforcement sur ces thématiques, à travers notamment un appui à la rédaction, l’investigation, la recherche et l’infographie. Le projet débute courant ce mois de juin et prendra fin en mai 2021.

 

Au total, plus de 600 articles ou émissions seront produits dans les médias burkinabè, y compris en langues nationales. 20 radios, 6 presses écrites et 4 télévisions seront concernées par le projet.

 

Notons que cette initiative d’appui aux médias burkinabè s’inscrit dans le prolongement du projet UE-CFI mené en 2015-2016 pour accompagner le processus électoral par une information citoyenne professionnelle pour la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit au Burkina Faso.

 

Ousséni KOUANDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *