Présidence du Faso : Les défis à relever en 2017 sont énormes

Le personnel de la présidence du Faso a présenté ses vœux de nouvel an au chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré le mercredi 29 décembre 2016. La cérémonie qui s’est déroulée à la présidence a été l’occasion pour le chef de l’Etat d’inviter ses collaborateurs à relever les défis de l’année 2017 avec courage et ardeur.

C’est la tradition, avant d’entamer une nouvelle année, l’on procède à la présentation des vœux. C’est dans cette logique que s’inscrit la rencontre qui s’est déroulée entre le personnel de la présidence et le chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré ce mercredi 29 décembre 2016 à la présidence. 2060, c’est l’effectif total du personnel militaire et civil qui a présenté ses vœux de nouvel an au locataire de Kosyam. « Le personnel de la présidence vous présente les vœux les plus chaleureux de l’année 2017. Que ce nouveau millésime réponde à toutes vos attentes, vous épargne les peines et les contrariétés et vous apporte satisfaction » a déclaré la représentante du personnel, par ailleurs la secrétaire générale de la présidence, Marie Chantale Boni Nignan. Au moment où l’on se prépare à entrer dans l’année 2017, elle n’a pas manqué de faire le bilan de la première année du président du Faso à la tête de la présidence. Elle a en effet évoqué l’adoption de l’organigramme mue par un souci d’efficacité de favoriser une rationalisation des services et une meilleure prise en compte des défis de l’heure. Certaines structures rattachées qui jadis fonctionnaient de façon informelle ont procédé à l’organisation de leur organigramme a-t-elle souligné. Elle a aussi confié que des arrêtés ont été pris pour dynamiser des structures comme le conseil de discipline ; la tenue hebdomadaire du conseil de cabinet en vue de l’examen des dossiers du Conseil des ministres qui est effective ; la concertation entre le chef de l’Etat et le personnel ; la mise en œuvre des recommandations de l’ASCE ; etc. Si elle a énuméré les acquis qui sont à l’actif des actions posées par le chef de l’Etat depuis sa prise de fonction, elle n’a pas oublié de relever des difficultés rencontrées et qui ont entravé la pleine exécution des missions du personnel de la présidence a-t-elle indiqué. Au nombre de ces dernières l’on peut citer : l’adoption tardive de la loi de créance gestion 2016 ayant entrainé un retard dans le traitement des dossiers ; l’interdiction de nouvelles acquisitions de véhicules qui a eu un impact négatif sur la mobilité du personnel au regard de la vétusté du parce automobile de la présidence ; etc. Afin d’assurer un bon fonctionnement des services de la présidence, la secrétaire générale a suggéré à Roch Marc Christian Kaboré, le renforcement des capacités des agents de toute catégorie professionnelle ; la nécessité d’étoffer les effectifs à tous les niveaux ; la nomination d’un chargé de programme pour tenir compte de l’exécution du budget programme de l’année 2017 ; la nomination d’un directeur des études et des statistiques de l’institution ; etc. Selon la représentante des 2060 agents, ces suggestions sont des doléances que le personnel a posées à l’endroit du chef de l’Etat. Elle rassure le patron de Kossyam que la satisfaction desdites doléances élèvera à coup sûr le niveau de performance et la qualité des agents des services de la présidence du Faso. Il faut dire que le cri du cœur du personnel n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, le chef de l’Etat, conscient du sacrifice fait par ses collaborateurs durant les 12 mois passés à ses côtés, n’a pas hésité à saluer leurs efforts pour avoir assuré le fonctionnement de l’institution selon ses propos. Tout comme eux, il a reconnu que l’année 2016 a été jalonnée de diverses difficultés.
Les engagements pris

Si malgré ces difficultés, le personnel n’a pas flanché, il a tenu à rassurer le locataire de la présidence qu’il lui prêtera toujours main forte tout au long de l’année à venir. A travers la voix de la SG, il s’est engagé à une bonne exécution du budget programme de l’année 2017 ; à la mise en place effective de la mutuelle de la présidence du Faso ; à la performance et à la sécurité de ses infrastructures technologiques ; etc. C’est avec satisfaction que Roch Marc Christian Kaboré a reçu l’assurance qui lui a été donnée. Il a rappelé à la grande famille de la présidence du Faso, que tout comme l’année qui s’achève, 2017 ne sera pas de tout repos et par conséquent, elle sera invitée à relever des défis. Il a profité de l’occasion pour inviter les 2060 collaborateurs qu’il a à sa disposition à redoubler d’effort. Il déclare à cet effet : « Si nous voulons que la présidence du Faso joue pleinement son rôle dans le dispositif institutionnel de notre pays, nous devons toujours avoir à l’esprit que les défis que nous devons relever sont encore grands ». A son tour, il a présenté ses vœux les meilleurs à ses collaborateurs.
Il faut souligner qu’à la fin de cette année, 25 agents en service à la présidence partiront à la retraite. De même, l’institution a connu des moments douloureux (quatre décès enregistrés au cours de l’année) et des évènements heureux en l’occurrence des naissances, a confié Marie Chantale Boni Nignan.

Par Alex SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *