Un voisin empoisonne ces chiens : il risque entre 1 à 5 ans de prison et une amende de 300.000 à 1.500.000 francs

Bonjour, j’ai récemment aménagé dans un quartier où, malheureusement des individus commettent des cambriolages. Pour ma sécurité j’ai acheté deux chiens. Ces animaux étant bruyants, après un avertissement de sa part, mon voisin qui ne supportait plus leurs aboiements les a tués, en leur jetant de la viande empoisonnée, par-dessus la clôture. Je veux saisir le tribunal mais je redoute que mon problème soit banalisé. Un homme peut-il être condamné à une peine d’emprisonnement pour avoir tué de vulgaires animaux qui, de surcroît, le dérangeaient ? Un justiciable.

Réponse du juriste:
Par principe toute personne dans la société doit s’assurer qu’elle n’empêche pas les autres de jouir de la quiétude dans l’environnement où ils vivent. Ne pas observer cette règle de la vie communautaire  peut entraîner des conflits entre les individus. Dans le cas d’espèce, que vos chiens, par leurs aboiements nuisent au calme du quartier et dérangent certains voisins, cela est compréhensible. Néanmoins, vous aussi en raison des cambriolages  récurrents que vous évoquez, avez le droit de prendre des dispositions sécuritaires. Si dans la mise en œuvre de ces mesures de précaution une tierce personne estime que vous l’indisposez, il est mieux indiqué que vous en discutez pour aplanir vos incompréhensions.

chiotberger-allemand-1652467655

Au pire des cas, le tribunal peut vous départager. Votre voisin au contraire préfère empoisonner vos chiens, selon vos propos. Reste à prouver cela. Si c’est le cas son acte pourrait être qualifié d’atteinte aux animaux. Ils tomberait alors sous le coup de l’article 530 du code pénal burkinabè qui dispose que : « est puni d’un emprisonnement de un à cinq ans et d’une amende de 300.000 à 1.500.000 francs, quiconque empoisonne des animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité ou des poissons dans des étangs, lacs, rivières, viviers ou réservoirs ». Vous pourriez même vous constituer partie civile pour réclamer dommages et intérêts pour le préjudice qu’il vous a causé.

Dieudonné LANKOANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *